Rumeurs
Officiel

PSG : Luis Enrique dithyrambique sur une recrue

Luis Enrique satisfait
Publié le par Clément Vales Icon Sport

En ouverture de la 13e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a disposé de l'AS Monaco, au terme d'une rencontre spectaculaire (5-2). En attaque, les recrues parisiennes ont brillé.

Orgie de buts, hier soir au Parc des Princes. Alors qu'un vent de critiques soufflait sur le niveau de jeu et la spectacularité du championnat depuis quelques semaines, Parisiens et Monégasques ont offert une belle promotion de la Ligue 1. Sept buts à l'issue de la rencontre, soit moitié plus que le faible total de la dernière journée (13 buts).

Dans cette affiche qui a vu Kylian Mbappé et Vithina ajouter chacun un but à leurs compteurs respectifs, trois recrues estivales de l'attaque parisienne ont également fait parler la poudre. Si Gonçalo Ramos avait ouvert le score, et Randal Kolo Muani, scellé le résultat, Ousmane Dembélé s'est, lui, enfin offert sa première célébration avec le club de la capitale.

Dembélé savoure

"On a fait un très bon match dans l'ensemble. Monaco est une équipe qui essaie de jouer et nous a poussé à faire quelques petites erreurs mais ça fait partie du foot. On s'est relevé très vite. (Sur son but) Ca fait plaisir, je suis content mais le plus important est que l'équipe continue sa dynamique. Je ne me suis pas posé de question, j'ai décidé de tirer fort, même si ça ne me réussi pas toujours", a pu savourer l'ancien Barcelonais à l'issue du match.

Luis Enrique, fan de Dembélé

Critiqué pour son déchet devant le but depuis le début de saison, "Dembouz" avait pu compter sur le soutien indéfectible de son entraineur au fil de ses prestations frustrantes. Amené à livrer son sentiment après la première réalisation de son ailier, Luis Enrique s'est réjoui.

"C'est un but 100 % Dembélé. Contrôle extérieur du pied, aile de pigeon, contrôle orienté, puis tir sous la barre transversale. C'est une très bonne nouvelle pour lui, c'est aussi toutes les bonnes ondes que ça provoque autour de lui. Pour moi, c'est le joueur qui déséquilibre le plus au monde et c'est un tel plaisir d'avoir un tel joueur", a déclaré l'ancien sélectionnneur espagnol en conférence de presse d'après-match.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales