Rumeurs
Officiel

PSG : le message poignant de Lucas Hernandez après sa grave blessure

Lucas-Hernandez-PSG-message
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Victime d’une grave blessure au genou hier soir face au Borussia Dortmund (1-0), le défenseur du PSG, Lucas Hernandez, s’est exprimé sur ses réseaux sociaux.

Le Paris Saint-Germain aura payé le prix fort la 36ème minute de sa demie aller de Ligue des Champions. Pendant que l’attaquant du BVB, Niclas Füllkrug, inscrivait le seul but de la rencontre, Lucas Hernandez sentait son genou l'abandonner sur un mauvais appui. Après l’inquiétude, la terrible nouvelle est tombée ce jeudi. L’ancien Colchonero souffre d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Un diagnostic qui scelle la fin de saison du défenseur parisien, mais également son forfait pour l’Euro 2024.

Le message combatif de Lucas Hernandez (PSG)

Sur Instagram, le « guerrier », comme l’a affectueusement décrit Kylian Mbappé dans un message de soutien, a réagi à cette lourde épreuve. « Quand j'ai signé au PSG, j'ai fait la promesse que je donnerais mon cœur et mon âme à cette équipe et c'est ce que j'ai fait depuis. Malheureusement, lors du match d'hier soir, j'ai fini blessé. Je me suis repoussé sur le terrain et j'ai essayé de continuer à me battre pour notre équipe, mais ce n'était pas possible. Je voudrais remercier tous mes fans et mes proches pour leur amour et leur soutien. Mon retour sera plus fort que jamais », a posté Lucas Hernandez.

Ce n’est pas la première fois que le numéro 21 des Rouge et Bleu est victime d’une telle blessure. Déjà lors du Mondial 2022 au Qatar, l’international tricolore avait souffert d'une rupture du ligament croisé, au genou droit cette fois-là, lors du match inaugural des Bleus.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par L U C A S H E R N Á N D E Z (@lucashernandez21)


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales