Rumeurs
Officiel

PSG : Barcola dévoile les secrets de son penalty obtenu face à Barça

Araujo-Barcola-Barça-PSG
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Grand artisan de la qualification du PSG face au Barça pour le dernier carré de la Ligue des Champions, Bradley Barcola s’est confié sur son penalty obtenu face à Ronald Araujo, véritable tournant de cette double confrontation.

Acheté un peu à la surprise générale à l’OL l’été dernier contre 45 millions d’euros, Bradley Barcola est en train de mettre tout le monde dans sa poche à Paris. S’il s’avère parfois tendre sur le terrain, l’ailier n’en reste pas moins un élément perturbateur sur la gauche de l’attaque parisienne. Avec 38 matchs au compteur cette saison (3 buts, 8 passes décisives), Luis Enrique en a fait l’un de ses chouchous. D’ailleurs, l’entraîneur espagnol n’hésite pas à faire appel à lui dans les grands matchs, comme ce fut le cas à Barcelone. Bien lui en a pris puisqu’à Montjuïc, le Bleuet n’a cessé de tourmenter la défense du Barça lors du quart de finale retour de la Ligue des Champions.

Les révélations de Bradley Barcola

À l’occasion d’un entretien orchestré par RMC Sport en vue de la demi-finale de la Ligue des Champions qui se profile face au Borussia Dortmund, l’ancien Lyonnais s’est remémoré certains instants du match qu'il qualifie comme « le plus important » de sa carrière, avec un arrêt particulier sur le penalty provoquant l'expulsion de Ronald Araujo à la 29ème minute et le moment de bascule de cette double-confrontation. « Je savais qu'il allait très vite, Araujo. Sur cette action, je me suis dit que j'allais passer devant lui. Parce qu'au match aller, j'avais eu une action un peu similaire, mais je n'étais pas bien passé devant. Donc il m'avait rattrapé. Là, je me suis dit que j'allais directement passer devant lui et je savais qu'il ne pouvait rien faire. Soit il faisait faute, soit je faisais le un contre un ».

« Repartir avec 4-1, c'est magnifique. C'est une grande rencontre, les deux équipes ont très bien joué. Après le match, tu sais que c'était peut-être un match historique », a savouré Bradley Barcola. Lui et ses coéquipiers espèrent que d'autres viendront encore illuminer le parcours du PSG dans cette Ligue des Champions.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales