Rumeurs
Officiel

« On ira au stade quoi qu’il arrive », les supporters de l’OM fous de rage avant d’affronter Benfica

Pablo Longoria répond aux questions des journalistes en zone mixte
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

La tension monte chez les supporters Marseillais qui souhaite passer au-delà de l’interdiction d’entrer dans le stade imposé par Benfica pour le quart de finale d’Europa League.

C’est une rencontre qui pourrait devenir bien plus bouillante qu’elle n’aurait due. En effet, ce quart de finale entre l’Olympique de Marseille et Benfica pourrait tourner au règlement de compte dans les rues de Lisbonne jeudi soir. Pour rappel, après que les autorités aient interdit les supporters portugais de faire le déplacement au Vélodrome, Benfica a pris la décision d’interdire le déplacement des supporters Marseillais dans l’enceinte de leur stade en annulant leur billet. Une décision dure mais compréhensible qui ne semble pas plaire aux supporters olympiens qui semblent déterminés à observer cette rencontre depuis les tribunes de l’Estadio da Luz.

Si on doit escalader des grilles, on le fera 

En effet, les médias portugais s’inquiètent du comportement que pourraient avoir les Marseillais qui avaient déjà prévu de se rendre à Lisbonne. Ainsi, selon le média lusitanien A Bola, « les supporters marseillais veulent envahir la Luz ». Une déclaration qui peut sembler extrapolé mais qui est de suite plus compréhensible en recueillant le témoignage des différents supporters Français. « On y va dans l’espoir que les choses bougent. On a engagé des frais dans la location du véhicule et des places (…) On ira au stade quoi qu’il arrive. On ne va pas se mentir, ça va jouer des coudes… Si on doit escalader des grilles, on le fera » explique en premier lieu ce supporter, qui ne semble pas seul dans cette démarche. « On a pris des jours de congés, dépensé des centaines d’euros. C’est notre passion. Allons-y pour montrer que nous ne nous plions pas à leurs règles », poursuite ce deuxième ultra qui montre bien que la situation pourrait devenir bien plus tendue au fil des heures.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré