Rumeurs
Officiel

OM : Medhi Benatia vole au secours de Faris Moumbagna 

Benatia-OM-Moumbagna-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Interrogé au sujet de Faris Moumbagna par nos confrères du journal L’Équipe, Medhi Benatia, conseiller du président de l’OM Pablo Longoria, s’est montré dithyrambique à son sujet. 

Fortement décrié depuis son arrivée, Faris Moumbagna a regagné un peu de son crédit aux yeux des supporters de l’OM après sa belle semaine. Buteur décisif contre Benfica jeudi, permettant à Marseille de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue Europa, l’attaquant camerounais a endossé une fois de plus le rôle de sauveur contre Toulouse 3 jours plus tard (2-2).

« Avec quatre buts et une passe décisive, on n'est pas du tout sur des stats de joueur catastrophique »

Pas une surprise pour Medhi Benatia. Interrogé au sujet de la recrue hivernale par le journal L’Équipe, le conseiller de Pablo Longoria à l'OM s’est montré dithyrambique à propos de son buteur. « Quand Moumbagna nous a été recommandé par la cellule de recrutement du club, on cherchait un déménageur, un mec sur qui s'appuyer devant, qui va aller au combat et qui vient en complément avec un profil totalement différent, a expliqué l’ancien défenseur marocain. Là, avec quatre buts et une passe décisive, on n'est pas du tout sur des stats de joueur catastrophique et on est au moins obligé de lui reconnaître une certaine persévérance. Il est athlétique, va très vite, a beaucoup de qualités requises dans le  foot moderne mais je lui rappelle souvent qu'il doit aussi passer par  une grande quantité de travail. S'il était fini à 23 ans, ça se saurait » a-t-il ajouté. Moumbagna tentera de prolonger sa belle série ce mercredi soir lors de la réception de Nice (21 heures).

 


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya