McCourt : "Maintenant, nous passons à la phase 2"

McCourt : "Maintenant, nous passons à la phase 2"

MERCATO OM - Dans un entretien accordé au site officiel de l'OM, Frank McCourt a fait un bilan de ses deux premières années à la tête du club marseillais et a insisté sur la notion de stabilité, tout en annonçant l'entrée de son club dans une nouvelle phase.

"Une leçon importante, apprise au fil des ans, dans le sport, est que la stabilité et la continuité, sont très importantes." Dans un entretien accordé aux médias officiels de l'OM et dont la première partie a été diffusée ce jeudi, Frank McCourt a insisté sur la notion de stabilité, symbolisée par la récente prolongation de Rudi Garcia et Andoni Zubizarreta jusqu'en 2021.

Le boss de l'OM s'est ainsi félicité de la saison "fantastique" réalisée par son équipe en 2017-2018, tout en reconnaissant qu'elle avait encore "beaucoup à faire pour gagner le championnat" et rivaliser vraiment avec le PSG. McCourt a ensuite usé d'une métaphore immobilière pour résumer les deux premières années de la "phase 1" de son "OM Champion's project" : "Si on se précipite, et si on bâtit les murs et le toit de la maison, sans avoir de solides fondations, alors un vent fort peut tout faire s’écrouler. Et tout est à recommencer."

McCourt : "On ne peut pas y arriver sans les fondations"

Pour McCourt, la stabilité est donc une notion très importante : "Il faut d'abord une base solide, puis ensuite construire, sans relâche. Avec une fondation réussie, c'est possible de construire, de rajouter des étages à l'édifice... Quand tout se tient, on peut alors commencer à meubler la maison comme on le souhaite. Et vraiment faire les choses qui nous font plaisir ! Mais on ne peut pas y arriver sans avoir les fondations. C'est notre principe de base."

>> Mercato OM : Eyraud donne la tendance pour janvier

Et le patron américain de l'OM de conclure cette tirade par une petite phrase aux allures de teasing : "Maintenant, nous passons à la phase 2". Celle des titres ?

Retrouvez l'interview complète de Frank McCourt en vidéo ci-dessous.