Rumeurs
Officiel

OM : après Gattuso, Kondogbia en remet une couche

Kondogbia, déçu par la prestation marseillaise
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Accroché par Strasbourg sur la pelouse de La Meineau (1-1), l’OM ne parvient pas à décoller au classement. Dans le jeu, la prestation d’ensemble décevante ne manque pas de faire réagir.

L’OM n’y arrive pas. Neuvième de Ligue 1 avec 14 points (un match en moins), Marseille pourrait basculer dans la seconde partie de classement, selon les résultats du jour. Tandis que les Phocéens sont toujours en quête de leur première victoire à l’extérieur cette saison, Gennaro Gattuso semble à court d’idée pour insuffler une nouvelle dynamique à son groupe. Depuis l’arrivée de l’Italien sur le banc, ses hommes n’ont remporté qu’une seule rencontre. Pour trouver trace de celle-ci, il faut remonter au 8 octobre et à la reception du Havre (3-0).

Au-delà de l’absence de résultats, c’est le contenu des matchs qui inquiète particulièrement. La copie rendue en seconde période par les Marseillais, hier soir, fait froid dans le dos. Insipides, les Olympiens ont provoqué la colère de Gennaro Gattuso en conférence de presse d'après-match. "La seconde période, pardonnez mon langage, mais c'était de la merde, ce n'est pas possible", a notamment lâché l'entraineur connu pour son tempérament bien trempé.

Kondogbia tire la sonnette d'alarme 

À travers des mots moins crus, Geoffrey Kondogbia a corroboré les dires de son coach. "On a commencé le match en prenant un but rapidement et on a bien réagi. En première période, on met les éléments nécessaires. L'idée était de repartir sur ces bases en seconde, ça n'a pas été le cas. On n'a pas respecté le projet qu'on s'est dit à la mi-temps", a constaté le milieu de terrain. 

"C'est à nous de mettre les éléments et les intentions pour respecter le projet évoqué. Tout le monde a conscience de la réalité, il va falloir travailler, il n'y a pas le temps de cogiter. C'est le moment de se remettre en question, de se regarder dans la glace et de redoubler d'efforts", a prévenu l'ancien joueur de l'Atlético Madrid. Une réaction est attendue dès dimanche prochain au Vélodrome, à l'occasion de la réception du Stade Rennais.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales