Rumeurs
Officiel

OL / OM : le match d’après

OL - OM Caqueret
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Alors que le match aller s’est soldé par une nette victoire marseillaise (3-0) à la suite d'une rencontre rejouée en raison de l'épisode du jet de projectile par un supporter lyonnais, l’OL et l’OM retrouvent les terrains ce soir pour la première fois depuis la fin du mercato, une période animée de manière différente pour les deux Olympiques.

L’Olympico, affiche de la 20ème journée de Ligue 1, sera scruté de tous. À l'approche du match contre l’OL, l’OM est en proie à l’incertitude. La saison, déjà difficile, marquée récemment par l'élimination en Coupe de France et les remous du dernier mercato, a fini par créer une atmosphère pesante autour du club phocéen. Malgré l'espoir de renforcer l'équipe avec le retour des internationaux africains de la CAN, l'entraîneur Gennaro Gattuso doit résoudre plusieurs problèmes au moment de composer son équipe.

Un onze difficile à dessiner à l'OM

Le forfait de Geoffrey Kondogbia est déjà acté, Pape Gueye se voit écarté du groupe en raison de sa situation contractuelle. Remis en question et placé sur la liste des transferts cette semaine, Jonathan Clauss est incertain. Tout comme les présences de Jordan Vérétout et Amir Murillo. Gennaro Gattuso, victime de chantage de la mafia calabraise, n’est pas dans les meilleures dispositions pour préparer la rencontre. D'un point de vue tactique, le coach italien serait, selon La Provence, tenté de reconduire un 4-3-3, similaire au match contre l'AS Monaco (2-2).

Avec quelques ajustements forcés : Bamo Meïté pourrait occuper le poste de latéral droit en cas d’absence de Clauss. Luis Henrique, convaincant et déterminé depuis son retour de prêt de Botafogo, devrait être reconduit sur l’aile gauche. Samuel Gigot, de retour de suspension, reprendrait le brassard. Parmi les nouvelles recrues, Jean Onana devrait être titulaire au milieu, mais le doute persiste entre Ulisses Garcia et Quentin Merlin pour le poste de latéral gauche. Devant, Faris Moumbagna pourrait devoir attendre avant d'intégrer le onze de départ.

Lyon compte sur ses recrues

Du côté de l’Olympique Lyonnais, tout le monde attend avec impatience les résultats sur les terrains d'un mercato hivernal ambitieux. Avec sept renforts (Adryelson, Lucas Perri, Malick Fofana, Gift Orban, Nemanja Matic, Orel Mangala et enfin Saïd Benrahma), John Textor a réalisé le recrutement le plus coûteux d’Europe cet hiver, avec plus de 50 millions d'euros dépensés, le troisième de l'histoire du club rhodanien.

Lyon n’a plus le temps et doit vite corriger les erreurs de la première partie de saison, alors que les Gones luttent pour leur survie en L1, occupant la seizième place synonyme de barrages en fin de saison. Ce soir, l’OL pourra s’appuyer sur cinq de ses sept recrues pour inverser la vapeur (Mangala non qualifié et Benrahma suspendu). Tandis que la rencontre aller reste dans toutes les mémoires, marquée par le report du match après l'attaque du car lyonnais et la blessure de l’ex-coach, Fabio Grosso, des mesures de sécurité renforcées sont prévues autour du Groupama Stadium pour une affiche à haut risque. Après la honte, après le mercato, place au rectangle vert et au jeu. C’est tout ce que l’on espère.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales