Officiel : Takefusa Kubo signe finalement au Real Madrid

Officiel : Takefusa Kubo signe finalement au Real Madrid

Nouveau gros coup réalisé par le Real Madrid sur le marché des transferts avec la signature du prometteur milieu offensif japonais Takefusa Kubo (18 ans), qui était annoncé au Barça et au PSG.

Le "Messi japonais" évoluera donc au Real Madrid la saison prochaine. Si Marca évoquait cette possibilité ces dernières heures, il s'agit d'un énorme rebondissement dans ce dossier complètement fou. Takefusa Kubo a en effet longtemps été promis au Barça, où il avait joué plus jeune, puis avait ensuite été annoncé tout proche du PSG, pour finalement être de nouveau associé au Barça cette semaine.

C'est finalement le Real Madrid qui a mis le grappin sur le jeune international japonais du FC Tokyo, qui a fêté ses 18 ans au début du mois, ainsi que sa première sélection avec le Japon le week-end dernier. Le club merengue précise dans son communiqué que Kubo évoluera dans un premier temps avec sa réserve, le Castilla (entraîné par Raul la saison prochaine). La durée de son contrat n'a pas été précisée, mais serait de 6 ans selon Marca.

Le Real Madrid aurait payé 2 M€ pour Kubo

Selon le quotidien madrilène, le Real Madrid a dépensé 2 millions d'euros pour le recruter au FC Tokyo. Certains médias japonais disaient qu'il était libre, d'autres qu'il avait encore six mois de contrat. Ce serait visiblement plutôt la deuxième option. Toujours selon le quotidien madrilène, Kubo aurait négocié un salaire annuel de 1 million d'euros au Real Madrid.

Ce recrutement s'inscrit en tout cas dans la volonté du Real Madrid de recruter les plus grands espoirs du football mondial. Il y a deux ans, le Real avait ainsi claqué 45 millions d'euros sur Vinicius Junior, alors âgé de 17 ans, et en a mis autant l'an dernier sur Rodrygo, autre jeune attaquant brésilien. En 2015, le Real avait aussi recruté le prometteur Norvégien Martin Odegaard, alors âgé de 16 ans, contre 3 millions d'euros. Le recrutement de Kubo s'inscrit dans cette logique.