Rumeurs
Officiel

Mercato : un chouchou de Thierry Henry pisté par le Bayern

Convoqué par Thierry Henry, Michael Olise plaît au Bayern
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Retenu par le sélectionneur des Bleuets pour disputer le tournoi olympique de football, cet ailier de Crystal Palace risque d’agiter le mercato estival.

L’été s’annonce chaud pour Michael Olise. Appelé à représenter la France lors du tournoi olympique de football (24 juillet - 9 août), son nom n’a d’ailleurs jamais vraiment été discuté dans l’esprit de Thierry Henry, bien que le sélectionneur de l’équipe de France Espoirs ait dû réfléchir sérieusement pour constituer une pré-liste de 25 joueurs face aux réticences de certains clubs à libérer leurs joueurs. Auteur de belles prestations sous le maillot de Crystal Palace (10 buts et 6 passes décisives en 19 matchs de Premier League), malgré une saison tronquée par des blessures, l’ailier de 22 ans est courtisé de toutes parts.

Olise pour remplacer Coman au Bayern ?

Ce samedi, la version allemande de Sky Sport révèle un intérêt du FC Bayern pour le natif de Londres, qui a évolué successivement dans les équipes de jeunes d’Arsenal, Chelsea et Manchester City avant de faire ses débuts professionnels à Reading. À l’heure actuelle, il n’y a cependant rien de concret entre Michael Olise et le Rekormeister, tempère le journaliste allemand, Florian Plettenberg. Celui-ci précise que les Bavarois cherchent à anticiper les éventuels départs de Serge Gnabry et Kingsley Coman, qui pourraient partir en cas d'offres satisfaisantes.

Chelsea en pole position pour Olise

Outre-Manche, Sky Sport affirme que les dirigeants de Chelsea et de Newcastle agissent concrètement pour convaincre Crystal Palace de céder l’international U21 (7 sélections, 1 but). Déjà intéressés par un retour d’Olise l’année dernière, les Blues seraient même en pole et pourraient bientôt passer à l’action afin de conclure le transfert. Également mentionné du côté de Manchester United, Michael Olise est lié à Palace jusqu’en juin 2027 et dispose d’une clause libératoire estimée à un peu plus de 70 millions d’euros.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales