Rumeurs
Officiel

Mercato : un champion du monde 2018 disponible pour... 15 millions !

Griezmann, Giroud, Dembélé, Claus entonnent la Marseillaise
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Ce champion du monde avec les Bleus, membre indéboulonnable du XI de Didier Deschamps depuis plus d’une décennie, dispose d’une clause libératoire particulièrement basse dans son contrat avec son club actuel. Et ce, en dépit d’un bail courant jusqu’en 2026.

Revenu à l’Atlético de Madrid, d'abord en prêt en 2021, puis définitivement l’année suivante après une pige infructueuse de deux saisons au Barça, Antoine Griezmann a su reconquérir le cœur des supporters colchoneros. Au point d’être élevé au rang de légende. Le natif de Mâcon est devenu le meilleur buteur de l’histoire de l’écurie espagnole, porté par un exercice plein durant lequel il a inscrit 24 buts et délivré 8 passes décisives en 48 rencontres toutes compétitions confondues.

Encore lié contractuellement à l’Atlético pour les deux prochaines saisons, l’avenir du protégé de Diego Simeone semble encore s’inscrire dans la capitale ibérique. À moins que la clause libératoire de 15 millions d’euros, une somme extrêmement basse pour un joueur de ce calibre, ne vienne perturber la tranquillité de l’attaquant-milieu de 33 ans.

Griezmann confirme des offres

Si certains clubs européens et américains, alléchés par une telle opportunité, ont pointé le bout de leur nez, Antoine Griezmann a balayé toute inquiétude à ce sujet. « Il y a eu des offres et des appels, mais j'ai été clair. Je veux rester à l'Atlético. J'ai fait beaucoup d'efforts pour revenir et être accepté. Je suis bien là-bas, pour moi c'est une fierté d'y être. Je veux que ce soit mon dernier club en Europe », a clarifié le numéro 7 des Bleus, en conférence de presse, ce jeudi à Clairefontaine.

Formé à la Real Sociedad, Grizou n’a jamais caché son envie de s’envoler un jour vers la MLS pour y terminer sa carrière. Pas plus que son souhait d’enchaîner l’Euro 2024 avec une participation aux Jeux Olympiques sous la tunique tricolore. Mais ça, c’est une autre histoire.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales