Rumeurs
Officiel

Mercato Rennes : le prix XXL pour Désiré Doué est connu !

Désiré Doué (Rennes) va rapporter gros
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Rayon de lumière dans la terne saison bretonne, Désiré Doué est sur les tablettes de nombreux clubs européens. Un joyau difficile à retenir pour le Stade Rennais qui a fixé son prix de vente.

Privé de toute compétition européenne l’an prochain pour la première fois depuis 2018, Rennes s’apprête à amorcer une refonte de son effectif. Une opération qui pourrait s’articuler autour de la vente de ses éléments à haute valeur marchande. Parmi eux : Désiré Doué (18 ans), l'une des seules satisfactions de la saison rennaise, est sérieusement courtisé. Face à l’afflux de prétendants, le Stade Rennais aura du mal à retenir son protégé. De quoi faire grimper les enchères ?

Entre 40 et 50 millions d'euros espérés pour Désiré Doué (Rennes)

D’après les informations d'Ouest-France, les Rouge et Noir auraient fixé comme point de départ une somme oscillant entre 40 et 50 millions d’euros. Les dirigeants entendent réitérer une vente du même calibre que lorsque Eduardo Camavinga avait quitté le club en 2021 pour rejoindre le Real Madrid contre 31 millions d’euros, ou quand Jérémy Doku s’était engagé avec Manchester City, l’an passé, moyennant 60 millions d’euros.

Paris sur le coup

Toujours selon le quotidien régional, le Paris Saint-Germain, qui accentue sa stratégie autour des jeunes talents, figure dans la liste des prétendants, dans laquelle se trouve également de grandes écuries européennes. Désiré Doué est actuellement lié à son club formateur jusqu'en juin 2026. La valeur de l’international U23, qui espère jouer les JO 2024, est évaluée à 20 millions d'euros selon le site spécialisé Transfermarkt. Durant sa première saison complète en tant que professionnel, né à Angers, il a participé à 43 matchs toutes compétitions confondues, avec un total de 4 buts marqués et 6 passes décisives.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales