Rumeurs
Officiel

Mercato PSG : prolongation de Mbappé avec une clause, la réaction de Madrid

Kylian Mbappé 010823
Publié le par Prudence Ahanogbe Icon Sport

Au PSG, la vérité d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui, ni celle de demain. En conflit avec le PSG pendant plusieurs semaines, et garé dans le "loft" samedi, Kylian Mbappé a été réintégré au groupe pro dimanche et on parle désormais d’une possible prolongation de contrat . Au Real Madrid, on se dit vacciné par ces revirements dans la saga KM7.

Quelques heures après que Nasser al-Khelaïfi a confirmé à l’ensemble du vestiaire, dimanche matin, que « Kylian is back », qu’il est à la disposition du staff, et qu’il est « investi pour le club », les raisons de la réintégration de l’attaquant français, lequel aurait par ailleurs assuré qu’il ne partirait ni libre ni cet été, ont fuité. Si cette dernière comporte des motifs sportifs, elle traduit un revirement de situation dans la relation Mbappé-PSG.

En effet, d’après plusieurs sources concordantes, le crack de Bondy, qui a signifié à sa direction en juin et depuis maintenu qu’il ne prolongerait pas son contrat jusqu’en 2025, a fini par infléchir sa position et serait désormais disposé à rallonger son bail d’un an dans la capitale française (celui-ci expirait en juin 2024). Une volte-face qui serait justifiée par des signaux positifs perçus dans le mercato parisien, plus précisément le départ acté de Neymar.

Mbappé devenu « banal » à Madrid

Pour rappel, la prolongation souhaitée par Nasser al-Kheaïfi a pour but de ne pas perdre sa star librement, et d’obtenir une indemnité de transfert l’an prochain. Selon les précisions de L’Equipe, une clause libératoire sous seing privé serait greffée à sa prolongation, ce qui lui permettrait de signer avec le club qu’il souhaite – à savoir le Real Madrid – l’été prochain.

À Madrid, où la tendance laisse à penser que le Real joue la montre pour chiper le Kyks dans les dernières heures du mercato à un prix au rabais, et ce, bien que le président Florentino Pérez ait martelé ne pas vouloir le recruter cet été, ce nouveau changement ne surprend (quasiment) personne, informe L’Equipe. Ceci en deviendrait même « banal » pour les dirigeants, les supporters et les médias. Quoi qu’il en soit, le champion du monde devrait être du déplacement à Toulouse samedi, pour la deuxième journée de Ligue 1. Ce serait son premier match en compétition depuis le 19 juin et France-Grèce (1-0), comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de l’Euro 2024.