Rumeurs
Officiel

Mercato PSG : Nasser al-Khelaïfi fait une offre à 100M€ pour le remplaçant de Mbappé

Nasser al-Khelaïfi (PSG) dégaine pour le remplaçant de Mbappé
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Dans les coulisses du Parc des Princes, la succession de Kylian Mbappé est plus que jamais en marche. Le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, vient de lancer une première offre de 100 millions d’euros pour recruter celui qui évoluera sur l’aile gauche de l’attaque l’année prochaine.

Kylian Mbappé a joué son dernier match sous la tunique Rouge et Bleu samedi lors de la finale de la Coupe de France face à l’OL (victoire, 2-1). Après sept années avec le Bondynois dans ses rangs, un nouveau cycle est sur le point de commencer dans la captiale française. Le Paris Saint-Germain vise haut. Et comme à son habitude, ses dirigeants ne lésinent pas sur les moyens pour satisfaire leurs ambitions. En ce sens, une première offre pharaonique aurait été envoyée afin de s'attirer les faveurs d'un crack du championnat italien.

Le PSG lâche une première offre de 100M€ pour Kvaratskhelia (Naples)

Cité à plusieurs reprises comme une cible potentielle, il semble que Khvicha Kvaratskhelia soit désormais la priorité aux yeux de Nasser al-Khelaïfi. Le PSG serait même allée plus loin en posant 100 millions d’euros sur la table pour convaincre Naples de céder le fantasque ailier géorgien de 23 ans, lié contractuellement à son club jusqu’en 2027.

Une offre du PSG confirmée par l'agent de Kvaratskhelia

Cette information a été divulguée par l’agent du joueur, Mamuka Jugelim, lors d’une interview accordée à l'édition géorgienne du site Gazzetta dello Sport et révélée au grand jour par le journaliste transpalin Gianluca Di Marzio. « L'intérêt de l'Arabie Saoudite pour Kvaratskhelia n'est pas vrai. Il y a un intérêt et une offre du PSG pour le joueur, mais tout dépend de la décision de Naples et de son président », répondait le représentant de l’une des figures de proue du Napoli, vainqueur de la Serie A en 2023. L’offre en question fera-t-elle plier le président Aurelio De Laurentiis ? Rien n’est moins sûr, compte tenu de la date précoce de la proposition vis-à-vis du mercato et des exigences du président sulfureux des Partonepei, qui n’accepterait pas moins de 150 millions d’euros pour libérer son joueur. En bref, chacun est en train de placer ses pions.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales