Rumeurs
Officiel

Mercato PSG : les premiers mots de Verratti au Qatar

Marco Verratti Paris Saint-Germain
Publié le par Fabien Borne Icon Sport

Marco Verratti va bien quitter le PSG et est arrivé lundi soir à Doha pour passer sa visite médicale et signer son nouveau contrat avec Al-Arabi.

L'histoire d'amour entre Marco Verratti et le PSG touche à sa fin. Après onze années dans la capitale française et 416 matches disputés, le milieu de terrain italien a été invité à aller voir ailleurs cet été et va s'engager dans les prochaines heures avec le club qatari d'Al-Arabi, où il retrouvera Abdou Diallo et Rafinha, deux anciens Parisiens.

Le PSG est tombé d'accord avec le club qatari pour un transfert de 50 millions d'euros, bonus compris. Un montant qu'aucun club européen ou saoudien n'était prêt à poser sur la table cet été. Verratti va lui s'engager pour deux ou trois ans avec un salaire à 35 millions d'euros par an selon La Gazzetta dello Sport.

Verratti a "hâte de commencer cette saison"

Le "Petit Hibou" est arrivé lundi soir à Doha en compagnie de son nouvel agent Maxwell (ancien latéral gauche du PSG) et a confié ses premiers mots au média local Al Kass : "Je suis très content et j'ai hâte de commencer cette saison. J’espère qu’on va faire une grande saison, qu’on va avoir beaucoup d’envie et j’ai hâte de découvrir le stade, les supporters, le club, les coéquipiers et le coach."

Placardisé au PSG, l'international italien de 30 ans n'a pas joué la moindre minute en match officiel depuis le début de saison. Dans son édition du jour, L'Equipe nous apprend que l'ancien chouchou du Parc a été "très marqué" par le traitement reçu par le PSG ces dernières semaines, lui qui avait prolongé en décembre dernier jusqu'en 2026 et ne s'imaginait pas s'en aller quelques mois plus tard pour le Qatar.


Fondateur du site Daily Mercato en 2015 avec mon frère. Passionné de football depuis enfant et passé par plusieurs grands médias en ligne avant de lancer mon propre site dédié à l'actualité du foot et du mercato.

Photo de Fabien Borne