Mercato PSG : les énormes primes à la signature proposées à Aouchiche et Kouassi

Mercato PSG : les énormes primes à la signature proposées à Aouchiche et Kouassi

En fin de contrat aspirant en juin prochain et lancés en pro cette saison, Adil Aouchiche et Tanguy Kouassi négocient la signature de leur premier contrat pro avec le PSG et d'autres clubs. Et les primes à la signature proposées aux deux garçons de 17 ans ont de quoi faire tourner la tête.

Le marché des jeunes a explosé ces dernières années et il est de plus en plus courant de voir des espoirs mineurs quitter leur club formateur sans y signer pro, préférant tenter leur chance à l'étranger. Ce phénomène existe depuis des années, mais s'est intensifié, en raison notamment des sommes proposées par les écuries étrangères.

Ce dimanche, Le Parisien fait un point sur deux cas pratiques du PSG : Adil Aouchiche et Tanguy Kouassi. Les deux joueurs de la génération 2002 ont débuté en pro cette saison, mais sont toujours sous contrat aspirant. Un contrat aspirant qui expire en fin de saison. Ils discutent depuis des mois avec le PSG et d'autres écuries en vue de la signature de leur premier contrat pro.

4 M€ pour Kouassi, 3 M€ pour Aouchiche

Comme cela a déjà filtré, Kouassi pourrait poursuivre sa carrière au RB Leipzig, qui lui ferait notamment miroiter la succession de Dayot Upamecano et lui proposerait aussi une prime à la signature de... 4 millions d'euros. Aouchiche semble lui plus proche de rester dans son club formateur et selon Le Parisien, le PSG devrait lui proposer 3 millions de prime à la signature. 

Des sommes énormes pour des gamins de 17 ans, mais qui s'expliquent aussi par leur forte valorisation sur le marché des transferts. Le Parisien prend l'exemple de Stanley Nsoki. Au départ, le PSG lui avait proposé 90 000 € de prime à la signature et un salaire mensuel de 8000 €. Quelques mois de négociations plus tard, il signera finalement pro au PSG contre une prime de 3,2 millions d'euros et 65 000 € de salaire par mois. Moins d'un an après, le PSG l'a transféré pour 12,5 M€ à Nice, rentabilisant largement sa mise de départ.