Rumeurs
Officiel

Mercato PSG : le président de de Corinthians réclame le retour de Moscardo

Gabriel Moscardo avec le PSG
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Blessé et toujours pas officiellement présenté comme un joueur du PSG, Gabriel Moscardo pourrait retourner au Brésil après l’annonce choc de son président.

Alors que le PSG devait réaliser un coup double avec les signatures simultanées de Lucas Beraldo et Gabriel Moscardo, il semblerait que la signature d’un des deux prodiges s’annonce plus compliquée que prévue. Si le premier nommé à bel et bien rejoint Paris au début du mois de janvier et a même disputé ses premières minutes sous sa nouvelle tunique, pour Moscardo les choses se sont rapidement compliquées. En cause, une blessure détectée au pied lors de la visite médicale qui a nécessité une opération pour le milieu de terrain. Absent pour les trois prochains mois, Paris n’a toujours pas annoncé officiellement sa signature alors que le joueur se soigne tout de même avec le staff parisien. Une situation délicate que n’apprécie pas du tout le président des Corinthians. Ce dernier attend l’annonce officielle de sa signature rapidement ou le retour du joueur au Brésil, dans son club qui en est toujours le propriétaire pour le moment.

La déclaration d’Augusto Melo

"J’ai demandé à ce qu’il revienne. S’il y a un risque là-bas, il y en a un ici. S’il y a un risque que nous ne soyons pas payés, laissons-le se rétablir ici et nous serons en meilleure position pour le vendre encore plus cher. Je lui ai demandé de revenir. Il est avec eux (le staff du PSG), l’opération aura lieu, mais après… Alors rendez-le-moi. Je suis sûr que ce garçon est une réalité, il va revenir en forme et il sera vendu beaucoup plus cher qu’il ne l’est aujourd’hui. Dans deux mois, il sera de retour » a fustigé Augusto Melo qui espère donc voir son poulain revenir au Brésil sous peu.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré