Mercato OM : Zubizarreta attendu au tournant dans le dossier Lihadji

Mercato OM : Zubizarreta attendu au tournant dans le dossier Lihadji

Bientôt de retour de la Coupe du Monde U17, Isaac Lihadji est un dossier très important pour l'OM et son directeur sportif Andoni Zubizarreta, dont l'avenir est toujours aussi incertain selon L'Equipe du jour.

Depuis plusieurs semaines maintenant, le quotidien L'Equipe annonce qu'Andoni Zubizarreta est sur la sellette et que le clan McCourt veut s'en séparer, déçu notamment de son incapacité à boucler certaines ventes l'été dernier. Un terrain sur lequel le directeur sportif marseillais sera encore attendu au tournant au mercato de janvier.

A chaque fois qu'il est interrogé, le Basque assure lui qu'il travaille sur le long terme et qu'il n'a aucune intention de partir. Mais si McCourt décide de le virer, Zubizarreta n'aura pas vraiment le choix. En attendant, sa relation de proximité avec André Villas-Boas joue en sa faveur. Le Portugais a des résultats, est apprécié, et cela renforce forcément Zubi, qui l'a fait venir.

Les positions sont encore éloignées entre l'OM et Lihadji

Avant la victoire face à l'OL, AVB avait même confié dans Téléfoot que son avenir était "intimement lié" à celui de l'Espagnol. Ce qui joue en faveur de ce dernier pour le moment, mais veut aussi dire que le jour où le vent tournera pour AVB, McCourt n'aura plus vraiment de raison de conserver Zubizarreta. Selon L'Equipe, il est d'ailleurs attendu au tournant dans le dossier Isaac Lihajdi, qui n'a toujours pas signé son premier contrat pro.

Le dirigeant marseillais répète ces dernières semaines qu'il est optimiste, mais selon L'Equipe, les positions sont encore éloignées avec le clan de l'ailier marseillais, qui a réalisé une très bonne Coupe du Monde U17 et plaît à de nombreux clubs français et étrangers. Ô combien symbolique pour un club qui veut développer sa formation, ce dossier Lihadji a des allures de dossier couperet pour Zubizarreta. Soit il va l'enfoncer, soit il va le renforcer. Même s'il ne sera pas jugé que sur ça par son employeur.