Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International
DailyMercato lance son application mobile

Mercato OM : Ntcham assume avoir supporté le PSG plus jeune

ntcham-chut-celtic
Publié le 09/02 par Fabien Borne Icon Sport

Né à Longjumeau, Olivier Ntcham a grandi dans la région parisienne et supportait le PSG enfant. Devenu footballeur professionnel, le nouveau joueur de l'OM a été interrogé sur le sujet lors de sa présentation aujourd'hui.

Olivier Ntcham savait qu'il n'allait pas y échapper. Alors qu'il avait reconnu en septembre 2017 avoir supporté le PSG plus jeune, le nouveau milieu de terrain de l'OM a été interrogé sur le sujet par un journaliste marseillais lors de sa présentation à la presse ce mardi.

"Je la sentais venir cette question, a-t-il d'abord répondu en souriant, avant d'assumer. Oui j'avais dit ça en 2017 quand on avait joué en Ligue des Champions contre le PSG. Par rapport à tout ça, moi je suis un compétiteur. Je suis de Paris, donc forcément j'ai supporté le club de ma ville. Mais aujourd'hui, s'il y a un Paris-Marseille, il n'y a pas de supporter sur le terrain, pour moi ce sont des adversaires, c'est la guerre. Je n'ai pas le temps de vouloir parler avec qui que ce soit, malgré le fait que j'ai grandi et fait des compétitions avec certains. On se connaît, ils savent que ma mentalité c'est ça : quand on est adversaires, on est adversaires".

"Marseille, ça ne se refuse pas"

Et malgré la difficile passe de l'OM cette saison, Ntcham ne regrette pas du tout d'avoir quitté Glasgow pour Marseille : "Non, je n'ai pas hésite à venir. J'ai reçu énormément de messages qui m'ont souhaité la bienvenue. "Tu vas voir Marseille c'est un grand club", "Tu vas kiffer", avec les supporters, il y a une grosse ferveur dans la ville de Marseille par rapport au foot. En aucun cas je n'ai douté de venir ici. Que la situation soit bonne ou mauvaise, c'est Marseille, ça ne se refuse pas ! C'est comme Barcelone ou le Real Madrid quand ils t'appellent, ça ne se refuse pas. Et en tant que Français, Marseille, c'est Marseille. Je ne peux pas dire "non je ne vais pas à Marseille pour rester en Ecosse", par exemple."