Rumeurs
Officiel

Mercato OM : Longoria creuse 3 pistes en attaque

longoria om sourire toulouse
Publié le par Fabien Borne Icon Sport

En plus de Folarin Balogun, auteur de 19 buts avec Reims cette saison, l'OM creuse deux autres pistes en attaque en vue du mercato d'été selon L'Equipe.

Deuxième de Ligue 1 à sept journées de la fin, l'OM risque encore d'animer le mercato d'été, surtout en cas de qualification pour la prochaine Ligue des champions. Selon L'Equipe, le club phocéen a ciblé quatre postes à renforcer en priorité cet été : piston gauche, défense centrale, milieu axial et attaquant.

Au poste d'attaquant, l'OM s'intéresse à Folarin Balogun, le buteur d'Arsenal prêté à Reims, comme cela a filtré en Angleterre depuis plusieurs semaines. Un intérêt confirmé par L'Equipe, qui précise toutefois que le club phocéen ne fera pas de folies financières pour ce joueur de 21 ans, qui est estimé entre 30 et 40 millions d'euros.

L'OM s'intéresse à Balogun, Mara et un buteur d'Annecy

L'OM a en effet investi 32 M€ sur Vitinha cet hiver et au-delà du fait que le Portugais vienne d'inscrire ses deux premiers buts face à Troyes, le club phocéen ne compte pas forcément casser sa tirelire à ce poste à en croire le quotidien sportif français.

Selon L'Equipe, l'OM s'intéresse aussi à l'ancien Bordelais Sékou Mara (20 ans), auteur d'un seul but en Premier League cette saison avec Southampton et déjà annoncé dans le viseur marseillais l'hiver dernier. Mais comme pour Balogun, L'Equipe précise que l'OM s'intéresse à lui, "mais pas à n'importe quel prix".

Enfin, le quotidien sportif révèle un intérêt marseillais pour le jeune avant-centre ivoirien Moïse Sahi Dion (21 ans). Prêté cette saison par Strasbourg à Annecy, Moïse Sahi Dion a inscrit 17 buts depuis le début de l'exercice 2022-2023, dont un au Vélodrome en Coupe de France.


Fondateur du site Daily Mercato en 2015 avec mon frère. Passionné de football depuis enfant et passé par plusieurs grands médias en ligne avant de lancer mon propre site dédié à l'actualité du foot et du mercato.

Photo de Fabien Borne