Rumeurs
Officiel

Mercato OM : Jonathan Clauss évoque son avenir

Clauss-Prolongation-Contrat
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Annoncé sur le départ du côté de l’Olympique de Marseille, Jonathan Clauss a préféré botter en touche concernant son avenir en conférence de presse avec l’équipe de France avant l’Euro.

Si cette fin de saison annonce l’arrivée de l’Euro 2024 qui débute le 14 juin prochain en Allemagne, cela rime aussi avec transfert alors que le mercato estival s’apprête à ouvrir ses portes. Si Kylian Mbappé semble se diriger du côté du Real Madrid ou qu’Olivier Giroud a déjà signé son contrat avec Los Angeles, d’autres Bleus pourraient bien changer de club au cours des prochaines semaines. Ce pourrait notamment être le cas de Jonathan Clauss qui est annoncé sur le départ à l’Olympique de Marseille après une saison en dents de scie, tant sportivement, qu’en-dehors du terrain. Plusieurs clubs français et étrangers se seraient donc positionnés pour l’enrôler et Pablo Longoria comme le joueur serait prêt à mettre fin à leur collaboration à un an de la fin de son contrat. Mais pour le moment, le joueur n’a pas souhaité confirmer ses rumeurs, sans les démentir pour autant en conférence de presse ce dimanche.

 

« Mon avenir ? Je n’ai pas envie d’en parler »

 

« La saison a été compliquée pour l’OM en général. Avec du recul, ce n’est pas que négatif. Bien sûr, le fait de ne pas être européen la saison prochaine, c’est un échec clair, mais il faut en tirer beaucoup d’enseignements. Dans cette saison compliquée, on a eu un bon groupe et une force de caractère. Il n’y a pas de tricheurs dans le groupe. On a su travailler. Parfois, on a essayé de tout donner avec nos moyens à l’instant T. La saison prochaine, il faudra essayer de remettre les choses en place. Mon avenir ? Je n’ai pas envie d’en parler, je suis concentré sur l’évènement. Le mercato, on aura le temps d’en parler après, être posé pour discuter correctement ».


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré