Rumeurs
Officiel

Mercato OM : Arsenal veut vendre Nuno Tavares

Nuno Tavares (Nottingham Forest)
Publié le par Clément Vales Icon Sport

À moins d'une semaine de la clôture du mercato, l'OM est toujours à la recherche de son second piston gauche. Évoqué précédemment, le retour de Nuno Tavares reste encore envisageable, d'autant qu'Arsenal n'est pas opposé à une vente du Portugais.

En marge de la présentation d'Ulisses Garcia cet après-midi, Pablo Longoria a fait le point sur les sujets chauds liés au mercato de janvier. Forcément, celui du latéral gauche ne pouvait pas manquer. Alors qu'un accord entre l'Olympique de Marseille et Quentin Merlin a été conclu verbalement, l'OM est suspendu à la décision finale du FC Nantes. De leur côté, les Canaris attendent la validation de l'arrivée de Massadio Haidara pour donner leur feu vert. Un scénario sur lequel n'a pas souhaité s'épancher le président espagnol, qui a toutefois avoué travailler sur d'autres dossiers en parallèle.

La déclaration de Pablo Longoria sur le recrutement d'un nouveau latéral gauche

"Je n'aime pas parler publiquement des joueurs sous contrat avec d'autres clubs. La réalité, c'est qu'on travaille sur trois joueurs. Je peux dire qu'il y a eu des conversations entre clubs au sujet de Merlin. La réalité, c'est aussi que les circonstances du mercato, spécialement en ce moment où il n'y a pas d'activité, rendent les opérations difficiles", a déclaré Longoria devant les médias. L'une des pistes mène tout droit à l'ancien phocéen Nuno Tavares, actuellement prêté par Arsenal à Nottingham Forest.

Nottingham Forest prêt à contrarier les plans de l'OM ?

Bien que la priorité soit la signature de Quentin Merlin, l'OM s'attelle à faire revenir le Portugais de 23 ans. Dans cette optique, les dirigeants marseillais tablent sur un achat du joueur formé au Benfica, selon le bien informé Fabrizio Romano. Cela coïncide avec le désir d'Arsenal, club avec lequel est lié Nuno Tavares jusqu'en 2025, lui-même vendeur. Le problème pourrait venir de Nottingham Forest. En effet, l'actuel seizième de la Premier League n'est toujours pas ouvert à l'idée de résilier le contrat de prêt prématurément. D'autant que le deal conclu entre les deux formations britanniques ne fait aucunement mention d'une possible clause de résiliation en cours de saison.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales