Rumeurs
Officiel

Mercato OL : John Textor rêve de signer un crack du Barça

John Textor, président de l'OL et Botafogo
Publié le par Paul Bourret Icon Sport

L’OL commence à s’activer pour le mercato estival. Le club rhodanien de John Textor serait sous le charme d’une immense pépite brésilienne qui évolue au FC Barcelone.

Victor Roque, grand espoir du football brésilien, plairait beaucoup à l’Olympique Lyonnais selon Mundo Deportivo. L’opération ne semble pas une mince affaire, puisque le joueur est fraîchement arrivé en janvier 2024 à Barcelone pour 40 millions d’euros (avec bonus). Pas sûr que les Catalans veulent se faire chiper un de leurs plus gros espoirs, auteur de 13 apparitions en Liga pour 2 buts. Cependant, l’adaptation du Brésilien semble compliquée en Espagne pour le moment, et un prêt ou une belle vente ne serait pas une si mauvaise idée pour les dirigeants du Barça.

5 clubs en concurrence pour Victor Roque

En outre, l’OL n’est pas seul sur le dossier. Manchester United, Naples et Nice ont contacté l’agent de l’attaquant polyvalent pour connaître sa situation. Ces clubs s'ajoutent à l'intérêt de deux autres clubs de la Liga espagnole, Séville et le Betis, qui envisagent également de demander au FC Barcelone le prêt du joueur de 19 ans. L'attaquant, qui a un contrat jusqu'au 30 juin 2031, reste confiant dans ses chances de réussite à Barcelone. 

Pour John Textor, le transfert définitif d'un tel joueur risque d'être trop onéreux. Si l'homme d'affaires américain veut attirer le jeune prodige, cela pourrait être envisageable par un prêt, à condition de payer son salaire, déjà conséquent. En tout cas, l'OL a des arguments de taille dans sa bonne gestion de joueurs brésiliens comme Bruno Guimarães et Lucas Paquetá, deux joueurs en pleine forme du côté de l'Angleterre.

Dans l’actualité, on apprenait récemment que le propriétaire de l’OL et de Botafogo a été suspendu de ses fonctions pour avoir offensé le président de la Confédération brésilienne de football (CBF), Ednaldo Rodrigues. Descendu en bord de pelouse en novembre 2023, Textor avait explosé de rage, criant au vol et à la corruption après l'expulsion de l'un de ses joueurs alors que son équipe menait 3-1, à un quart d’heure de la fin. Le boss de l’OL s’est vu infliger une amende de 100 000 reals (environ 18 000 euros) en tant que propriétaire de Botafogo, ainsi qu'une suspension de 45 jours de toute fonction officielle dans le pays.

 


Supporter de l'Olympique lyonnais, en attente d'un titre depuis le 28 avril 2012. J'ai eu l'immense bonheur d'avoir pu voir jouer Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Maxwel Cornet.

Photo de Paul Bourret