Rumeurs
Officiel

Mercato Metz : cinq jours pour se renforcer offensivement

Laszlo Boloni et Metz cherchent encore des recrues
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Sur une pente glissante et dangereuse en championnat, le FC Metz poursuit sa quête de renforts offensifs. À moins d'une semaine de la clôture du mercato, le temps presse.

Le promu messin n'est pas au meilleur de sa forme. À égalité au classement avec le premier barragiste, l'Olympique Lyonnais (l'OL a joué un match de plus), les Grenats restent sur une terrible série de cinq défaites consécutives. Avant-dernière au classement des meilleures attaques de la Ligue 1 avec seulement 16 buts inscrits en 18 journées, Metz a centré son mercato sur l'arrivée de renforts offensifs. Si le retour de Georges Mikautadze, après six mois compliqués à l'Ajax, a réjoui l'ensemble des habitués de Saint-Symphorien, les Mosellans peinent à peaufiner leur nouvelle armada offensive.

Metz multiplie les pistes

En quête d'un milieu offensif et d'un autre attaquant malgré un budget restreint, les responsables du FC Metz ont fait face à plusieurs refus. Malgré leurs efforts, des joueurs tels que Tino Kadewere et Irvin Cardona ont préféré d'autres opportunités en rejoignant respectivement Nantes et Saint-Étienne. Esteban Lepaul, meilleur buteur du National avec 12 buts, a également opté pour Angers. Le club, dirigé par Laszlo Boloni, a également exploré la possibilité d'un prêt pour Ibrahim Salah, mais cette piste, convoitée par d'autres équipes, s'avère compliquée financièrement.

Une fin de mercato difficile et animée

Le recrutement d'un meneur de jeu se heurte également à des difficultés. Les Messins se tournent désormais vers Valentin Eysseric, dont le contrat avec le Fatih Karagümrük (D1 turque) expire dans six mois. D'autres options sont également envisagées, notamment Gaël Kakuta, Yann M'Vila et Miralem Pjanic. Alors que Metz cherche à attirer deux nouveaux joueurs, plusieurs départs sont également prévus, dont le prêt de Koffi Kouao à Schalke 04, les départs de Jean N'Guessan vers Charleroi. Pape Amadou Diallo et Ibou Sané, eux, se dirigent vers la Ligue 2. La fenêtre de transferts hivernale se clôture dans cinq jours. Celle-ci s’annonce d’ores et déjà animée en Moselle.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales