Rumeurs
Officiel

Mercato Brest : Éric Roy met un coup de pression à sa direction

Roy-Brest-2024-Lorenzi-mercato-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

De passage dans Rothen s’enflamme ce jeudi sur RMC, l’entraîneur de Brest Éric Roy s’est étendu sur ses envies lors du prochain mercato estival. 

La fête est finie pour Brest ! Surprenant 3ème de Ligue 1, le club finistérien s’attelle désormais à la préparation du prochain exercice qui s’annonce éprouvant avec la Ligue 1 et la Ligue des champions à mener de front. Avant de penser aux joutes européennes qui ne manqueront pas de faire saliver ses supporters, le Stade Brestois 29 doit d’abord être fixé sur l’avenir de Grégory Lorenzi.

Grégory Lorenzi, partira ou partira pas de Brest ?

Grand artisan du succès brestois, le directeur sportif est sur les tablettes de Rennes, Nice et Lens. Une rencontre a eu lieu entre le Corse et son président ce jeudi pour évoquer la suite. En attendant l’issue, Éric Roy a déjà esquissé la feuille de route du Stade Brestois cet été à l'occasion de son passage dans Rothen s'enflamme (RMC). Le meilleur entraîneur de L1 2023/2024 souhaite être très vite fixé sur le budget alloué au mercato estival. 

« Des moyens ? On ne demande pas des sommes faramineuses mais on veut avoir des choses arrêtées, factuelles  »

« Je n’ai aucune info (sur Grégory Lorenzi). C’est à lui qu’il faut poser la question. On est dans une semaine décisive parce qu’il rencontre le président, le board, pour déterminer ensemble une feuille de route. Des moyens ? On ne demande pas des sommes faramineuses mais on veut avoir des choses arrêtées, factuelles : "Vous avez une enveloppe de tant, est-ce que vous êtes capables de renforcer l’équipe avec ça ?" Avec la Ligue des champions, Brest doit en effet renforcer son effectif : On a huit matchs de plus de garantis. Ce qu’on veut surtout renforcer c’est du 14e au 22e joueur. Si on arrive à garder nos forces vives, idéalement, l’idée est d’avoir des doublures à chaque poste avec le même niveau, ou pratiquement, que le titulaire. On est là soit pour relancer des joueurs ou les faire éclore. On aura des paris à tenter » estime l’Azuréen. Avec Grégory Lorenzi pour les tenter ? Le suspense reste entier.


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya