Rumeurs
Officiel

Mercato Barça : la rumeur Kimmich déjà refroidie

logo barca article dailymercato
Publié le par Fabien Borne

Annoncé dans le viseur du Barça par la presse catalane, Joshua Kimmich ne quittera pas le Bayern Munich lors du prochain mercato selon la presse allemande.

C'est l'autre folle rumeur mercato du jour après celle envoyant Alexis Sanchez au PSG. Selon Mundo Deportivo, quotidien sportif barcelonais, Joshua Kimmich envisage de quitter le Bayern Munich cet été et rêve de signer au Barça, où entraîne son idole Xavi.

Selon MD, le Barça est évidemment très intéressé par Kimmich et pense qu'il sera moins cher que Martin Zubimendi, dont la clause libératoire est fixée à 60 millions d'euros. Si la rumeur a enflammé les supporters barcelonais ce matin, elle a rapidement été refroidie par plusieurs journalistes allemands proches du Bayern.

Kimmich est intransférable

Selon Tobi Altschäffl, qui travaille pour Bild, le Bayern ne vendra pas Kimmich cet été, même pour 100 M€. Le polyvalent milieu de terrain de 28 ans, sous contrat jusqu'en 2025, sera le futur capitaine du club (une fois que Neuer et Müller ne seront plus là) et le Barça n'a aucune chance selon cette source.

Même son de cloche du côté de Kerry Hau, qui couvre l'actualité du Bayern Munich et de la sélection allemande pour Sport1. Ce dernier rappelle que l'intérêt du Barça (et du Real Madrid d'ailleurs) pour Kimmich n'est pas nouveau, mais selon lui, le joueur est tout simplement intransférable et le Bayern n'a aucune intention de s'en séparer.

Dans un article publié hier, Bild expliquait que le Bayern comptait recruter cet été un vrai numéro six, au profil défensif, afin d'utiliser Kimmich dans un rôle un peu plus créatif de relayeur. La confirmation que le club allemand n'a aucune intention de se séparer de lui et compte sur lui à l'avenir.


Fondateur du site Daily Mercato en 2015 avec mon frère. Passionné de football depuis enfant et passé par plusieurs grands médias en ligne avant de lancer mon propre site dédié à l'actualité du foot et du mercato.

Photo de Fabien Borne