Luca Zidane dans le viseur de Clermont Foot

Publié le 30/04 par Fabien Borne - Édité le 30/04

Luca Zidane dans le viseur de Clermont Foot

Titularisé récemment par son père avec l'équipe première du Real Madrid, Luca Zidane pourrait quitter la Maison Blanche cet été pour lancer définitivement sa carrière.

Depuis le départ hivernal de Kiko Casilla à Leeds, Luca Zidane (20 ans) est devenu officiellement le troisième gardien du Real Madrid, derrière Thibaut Courtois et Keylor Navas. Peu après le retour aux affaires de son père, le natif de Marseille a même eu le droit à une titularisation en Liga, c'était le 31 mars dernier face à Huesca et il s'agissait de sa deuxième apparition en pro, après son match face à Villarreal la saison passée.

Mais le quotidien de Luca Zidane est avec la réserve madrilène, qui évolue en troisième division espagnole et avec laquelle il s'est d'ailleurs troué le week-end dernier (voir vidéo en fin d'article), ce qui n'enlève en rien à sa saison avec le Castilla, jugée plus que correcte par la presse espagnole.

Luca Zidane associé à Bâle et Clermont

Pour lancer toutefois définitivement sa carrière pro, Luca Zidane devra probablement jouer à un niveau plus élevé la saison prochaine. Récemment, son nom avait été associé au club suisse du FC Bâle. Ce mardi, France Football nous apprend que Clermont Foot a un oeil sur lui et que son entourage discute avec le club auvergnat.

Clermont est actuellement 10e de Ligue 2 et son gardien titulaire se nomme Rémy Descamps (22 ans). Prêté par le PSG, ce dernier confiait récemment ne pas savoir ce que le club parisien comptait faire de lui, ni s'il allait rester en Auvergne. Une incertitude qui profitera peut-être au fils Zidane, déjà annoncé en France l'été dernier par Marca.

Ceci peut aussi vous intéresser

16/05 Valence vise Mariano Diaz
16/05 Pogba dévoile le nouveau maillot de Manchester United
15/05 Le transfert de Jovic au Real officialisé la semaine prochaine ?
14/05 Le PSG a contacté Keylor Navas !
14/05 Zidane veut son fils Luca en numéro 2, pas ses dirigeants