Rumeurs
Officiel

Lorient : Tiémoué Bakayoko explique sa décision surprenante

bakayoko contre caqueret
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Après avoir écumé les expériences à l’étranger, Tiémoué Bakayoko est de retour sur les pelouses de Ligue 1. Le milieu de terrain défensif s’est justifié sur son choix, beaucoup commenté, de rebondir du côté de Lorient.

Lorient a détonné lors du dernier mercato estival, c’est le moins que l’on puisse dire. Les Merlus ont notamment su attirer deux internationaux français, certes à la relance, chacun pour des raisons distinctes. Après Benjamin Mendy, c’est Tiémoué Bakayoko qui a surpris certains en débarquant libre de Chelsea, après un prêt raté au Milan (trois apparitions sous le maillot des Rossoneri l’an passé).

Bakayoko a démarré sa saison avec les Bretons, juste avant la trêve international, en entrant en jeu dès l’entame de la seconde mi-temps, lors du déplacement de son équipe à Lyon (3-3). En marge des retrouvailles ce week-end avec son club formateur, le Stade Rennais, le natif de Paris est revenu sur les circonstances de sa signature dans les colonnes de L’Equipe.

"Aller à Lorient, c’est revenir en arrière. Moi, je ne vois pas ça comme ça"

"Les premiers contacts remontent à trois semaines, environ, avant ma signature. Il y a eu beaucoup de conversations axées sur le jeu et c'est devenu très logique dans ma tête. Sans mentir, la présence de Benjamin Mendy a un peu joué. (...) J'ai pensé que c'était une bonne chose qu'on se retrouve, avec Ben", a dans un premier temps expliqué l’ancien joueur de Naples.

Face aux critiques jugeant une régression dans sa carrière, le milieu défensif de 29 ne partage pas le même avis : "Beaucoup diront que, après les clubs où je suis passé, aller à Lorient, c’est revenir en arrière. Moi, je ne vois pas ça comme ça. Le plus important est d’être sur le terrain, peu importe le maillot que tu as sur le dos, et de performer."

Et de conclure son explication : "J’ai pensé que c'était le projet qui me correspondait le mieux, dans un club assez familial, loin de tous ces clubs à pression que j'ai connus. J'avais à coeur de trouver un projet qui pouvait me correspondre, et un coach que je connais." Rappelons que Tiémoué Bakayoko et Régis Le Bris se sont côtoyés au centre de formation rennais.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales