Rumeurs
Officiel

L'OM en colère contre l'UEFA

Pablo Longoria (OM), face à la presse
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Vainqueur avec panache de son huitième de finale aller de la Ligue Europa face à Villarreal (4-0), l’Olympique de Marseille a jugé bon de faire part de son mécontentement à l’UEFA en prévision du match retour. La raison de ce courroux ? La désignation du corps arbitral pour cette rencontre.

Sauf énorme surprise ou terrible remontada du côté du stade de la Cerámica, l’OM devrait poursuivre son aventure européenne ce jeudi. Après avoir torpillé ses rivaux de Villarreal au stade Vélodrome sur le score cinglant de 4 buts à 0, l’Olympique de Marseille se trouve dans une situation idéale au moment de composter son ticket pour les quarts de finale de la Ligue Europa. Mais malgré le résultat sans appel de la première manche, les Phocéens ne comptent pas baisser leur garde, ni sur le terrain, ni envers l’instance du football européen, comme en témoigne le courrier adressé à l’UEFA ces dernières heures.

Le choix de l’arbitre ne passe pas à l’OM

En effet, c'est une pilule qui a du mal à passer du côté de Marseille. Tandis que l’arbitre roumain Istvan Kovács a été choisi pour diriger la rencontre retour entre le Sous-marin jaune et les Olympiens, l’OM a écrit à l’UEFA pour se plaindre de cette désignation, jugée comme un manque de respect à son encontre. Rappelons que cet arbitre a laissé de mauvais souvenirs aux coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang, en tout début de cette saison.

Le mauvais souvenir du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions

Il faut remonter au match aller du 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions, face au Panathinaïkos (défaite 1-0) en août dernier, Istvan Kovács était alors au sifflet. À l'époque, l'OM, dirigé par Marcelino, actuel entraîneur de Villarreal, avait estimé que les décisions de l’homme en noir de 39 ans lui avaient été préjudiciables. Avec notamment de la complaisance envers les Grecs et un excès de sévérité contre Marseille, à l’image de l’expulsion de Geoffroy Kondogbia. En conséquence, le Congolais avait raté le match retour durant lequel Marseille était parvenu à refaire son retard (2-1), avant de s’incliner finalement aux tirs au but, actant le premier échec d’une saison aux montagnes russes.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales