Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

L'Inter Milan bientôt sous pavillon saoudien ?

mohammad-bin-salman
Publié le 03/03 par Fabien Borne Icon Sport

En grosse difficulté financière, l'actionnaire majoritaire de l'Inter Milan pourrait bientôt vendre en partie ou en totalité ses parts au Fonds public d'investissement d'Arabie saoudite, plus connu sous le nom de PIF.

Il n'y a pas que la "Vente OM" dans la vie. Alors que de nombreuses rumeurs associent le club phocéen à l'Arabie saoudite, que ce soit via son Fonds public d'investissement ou via son prince Al Walid Bin Talal, le fameux PIF (Public Investment Fund) de l'état saoudien est associé ce jour au rachat de l'Inter Milan.

Selon le Corriere dello Sport, le PIF est en effet le mieux placé pour trouver un accord avec le groupe Suning, qui détient 68,55% des parts de l'Inter Milan, actuellement en tête de Serie A. Le groupe chinois est en grande difficulté économique et chercherait selon la presse italienne à vendre une partie ou la totalité de ses parts.

Le PIF avait failli racheter Newcastle

Ces dernières semaines, le fonds d'investissement anglais BC Partners a aussi été associé au club italien, mais selon le Corriere dello Sport du jour, le PIF est en meilleure position. Le fonds appartenant à Mohammed bin Salman et qui pèse plusieurs centaines de milliards d'euros avait été proche de racheter Newcastle l'an dernier, mais l'affaire avait finalement capoté.

Selon le média italien Il Sole 24 Ore, le fonds américain Fortress serait lui aussi intéressé par l'Inter et aurait déjà fait une offre au groupe Suning. Le mois de mars est présenté comme "fondamental" par le Corriere dello Sport pour comprendre dans quelle direction va aller l'Inter Milan dans les mois et années à venir. Le journal italien est d'ailleurs persuadé que l'Inter sera vendu, que ce soit dans les prochains jours ou en fin de semaine.