Le Real Madrid prêt à concurrencer le Barça pour Lautaro Martinez

Le Real Madrid prêt à concurrencer le Barça pour Lautaro Martinez

Présenté par la presse catalane comme la priorité estivale du Barça, Lautaro Martinez plaît aussi au Real Madrid selon plusieurs sources concordantes, lui qui dispose d'une clause libératoire fixée à 120 millions d'euros à l'Inter Milan.

C'est la rumeur mercato du jour et elle nous vient du média argentin TyC Sports. Selon cette source, le Real Madrid est prêt à payer la clause libératoire de Lautaro Martinez cet été. Une clause fixée à 120 millions d'euros selon le média argentin (en Italie, on parle d'une clause de 111 M€). Le buteur de l'Inter Milan réalise une grande saison et a déjà inscrit 16 buts en 28 apparitions.

Ces dernières semaines, "El Toro" est surtout présenté par la presse catalane comme la grande priorité estivale du Barça, qui cherche à anticiper l'après-Luis Suarez, qui s'est en plus blessé et sera absent jusqu'en mai. Selon le quotidien madrilène Marca, l'intérêt du Real Madrid pour Lautaro Martinez est bien réel et le joueur en aurait déjà été informé.

Le Real a trop d'extra-communautaires pour le moment

Marca précise toutefois que l'idée du Real est plutôt de négocier avec l'Inter Milan pour ne pas avoir à payer la clause libératoire. Le journal suggère la possibilité que des joueurs merengue entrent dans l'opération. Enfin, un point important, Marca rappelle que le Real Madrid possède actuellement 4 joueurs extra-communautaires pour 3 autorisés : Reinier Jesus, qui vient d'arrriver et va finir la saison avec la réserve, Vinicius Junior, Rodrygo et Eder Militão.

Lautaro Martinez n'ayant pas de passeport européen, le Real devra se séparer d'au moins deux joueurs parmi ces quatre s'il souhaite faire venir l'Argentin. Ou d'un seul si Vinicius Junior obtient son passeport espagnol, ce qui serait en cours selon Marca. Cet intérêt du Real Madrid pour Lautaro Martinez semble en tout cas confirmer une autre tendance : la non-venue de Kylian Mbappé au Real Madrid cet été, déjà évoquée par les médias madrilènes ces derniers jours.