Rumeurs
Officiel

L'Arabie saoudite attend, Manchester City réfléchit pour Kevin De Bruyne

De-Bruyne-City-Arabie-2024-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Les spéculations vont bon train concernant l’avenir de Kevin de Bruyne, dont le contrat qui le lie à Manchester City s’achève en 2025. L’Arabie saoudite est sur les rangs pour l’accueillir cet été mais…

C’est l’un des dossiers chauds du prochain mercato estival. Sous contrat jusqu’en 2025 avec Manchester City, Kevin de Bruyne est dans le flou concernant sa situation avec les Skyblues, comme le rapporte le média anglais The Athletic. Si des discussions au sujet d'une potentielle prolongation ont bien été envisagées par la direction du club anglais, elles n’ont pas encore eu lieu. 

L'Arabie Saoudite avait déjà tenté sa chance pour Kevin de Bruyne l'été dernier

De plus, l’Arabie saoudite a d’ores et déjà réitéré son intérêt pour l’international belge. L’été dernier, le milieu âgé de 32 ans avait repoussé, tout comme Bernardo Silva, une offre salariale avoisinant les 70 millions d’euros en provenance de la péninsule arabique. Néanmoins, le contact entre De Bruyne et l’Arabie Saoudite n’a jamais été rompu. 

Sa famille réticente à l'idée de s'installer au Moyen-Orient

Et cela, grâce à un homme, Michael Emenalo. L’actuel directeur de la Saudi Pro League avait joué un rôle majeur dans le transfert de Kevin De Bruyne de Genk à Chelsea en 2012. Il faudra toutefois convaincre le joueur mais aussi sa famille, pas particulièrement enthousiastes à l'idée de déménager en Arabie saoudite. D’autant plus que les récentes déclarations de la femme de Ryad Mahrez, transféré à Al-Ahli, sur son changement de vie ne devraient pas rassurer la famille de Kevin de Bruyne. À moins que l’argent balaye ses réticences ? Affaire à suivre…


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya