Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Juventus-Chelsea (1-0) : les tops et flops

Lukaku-2909
Publié le 29/09 par Maxence Venot Icon Sport

A l’Allianz Stadium, la Juventus a surpris Chelsea et s’est imposée 1-0 grâce à un but de Federico Chiesa. Retrouvez nos tops et flops de la rencontre.

Les tops

Bonucci-De Ligt, charnière solide

Avec un marquage strict sur Romelu Lukaku, la machine à marquer des Blues, la charnière centrale turinoise n’a rien laissé à l’attaquant belge, pas dangereux durant la rencontre, et l’a privé de ballons, notamment en première période. A eux deux, De Ligt et Bonucci ont récupéré six ballons, contré trois tirs adverses et ont réalisé quatre interceptions. Costauds.

Rabiot, important au milieu

L’international français a été très important pour les Bianconeri ce soir. En interceptant des ballons, en les conservant et en venant jouer dans l’entre-jeu, Rabiot a souvent été à l’origine des occasions de la Juve. Il est d’ailleurs à la déviation de la tête pour Bernardeschi, passeur décisif pour Chiesa.

Chiesa, décisif

Profitant des absences de Morata et Dybala, Chiesa a été titularisé en attaque avec Bernardeschi par Allegri. Rapide et technique, l’international italien est souvent monté avec le ballon lors des contres turinois. Les deux plus grosses occasions des Bianconeri sont venues de lui, une frappe croisée en première période et son but, onze secondes après le retour des vestiaires, avec une frappe puissante du gauche sous la barre.

Les flops

Lukaku, dominé par Bonucci

Brillamment marqué par De Ligt et surtout Bonucci, Lukaku a peiné à se montrer sur la pelouse turinoise. Souvent dos au but, rarement en mouvement et jamais sur les côtés, l’attaquant belge n’a touché que 28 ballons et n’a cadré qu’un seul tir.

Marcos Alonso a tout manqué

Le piston espagnol a raté son match. Pourtant intéressant avec sa patte gauche sur les coups de pieds arrêtés des Blues, Marcos Alonso a été insignifiant en première période en ne remportant aucun de ses duels, en manquant ses trois centres dans le jeu et en perdant sept ballons. Le natif de Madrid a même écopé d’un carton jaune suite à un geste d’humeur en tapant l’arrière du crâne de Cuadrado. Thomas Tuchel a finalement décidé de le sortir à la pause.