Récap mercato Livescore France Étranger Coupes d'Europe International

Grenade-Real Madrid (1-4) : les tops et flops

modric-eteki-grenade-real
Publié le 14/05 par Samuel Zagury Icon Sport

Le Real Madrid a fait le job sur la pelouse de Grenade en conclusion de la 36e journée de Liga ce jeudi soir (1-4). Comptant désormais 78 points, les Merengue continuent de mettre la pression sur l'Atlético de Madrid (80 points). Retrouvez les tops et les flops de la rencontre.

Les tops 

Luka Modric, jusqu’à quand ? 

Omar Da Fonseca a dit ce soir "Plus l’espace est réduit, plus Luka Modric est grand". C’est le résumé parfait. On se demande match après match combien de temps l’ancien de Tottenham va-t-il encore nous faire rêver. Quelle activité, quelle finesse technique et quelle vision de jeu encore affichée par le Ballon d’Or 2018 ce soir en Andalousie. Et surtout, quelle finition ! Car c’est aussi lui qui met les siens sur de bons rails pour démarrer un festival offensif ! Pour conclure, Modric a délivré 4 passes clés ce soir, seul Valverde fait autant.

Marvin-Gutierrez, vive la jeunesse 

L’un vivait sa première titularisation avec la Casa Blanca, l’autre sa 4e. Ils ont tous les deux été passeurs décisifs ce soir, et ce durant les 45 premières minutes. Sur le tout premier but, Miguel Gutierrez, pour sa première et du haut de ses 19 ans, s’est immiscé dans le cœur du jeu pour délivrer une magnifique louche décisive à Luka Modric. Marvin, lui, a subtilement dévié le ballon qui a mené Rodrygo vers le but du break juste avant la pause. Si Marvin est remplacé à la mi-temps pour une gêne, Gutierrez a continué de nous montrer l’étendue de sa palette en deuxième mi-temps. Le train est à quai.

Jorge Molina, infatigable

Du haut de ses 39 ans, Jorge Molina n’a rien lâché ce soir. Lui qui avait déjà marqué contre le FC Barcelone il y a deux semaines a réitéré ce soir contre l’autre grand de ce championnat, le Real Madrid. Dans un match que son équipe a subi, il a réussi à semer le doute en marquant le but du 2-1. S’il n’y a pas eu résultat au bout, Molina s’est tout de même démené, distribuant 3 passes clés, et remportant 7 duels sur 13 disputés. Impressionnant. 

Les flops 

Vinicius, pas invité à la fête 

Il y avait pourtant de quoi s’amuser dans la défense de Grenade ce soir. Mais Vinicius n’était pas dans son assiette. Malgré ses 100% de passes réussies, l’ailier brésilien n’a pas eu d’impact à Grenade. Il aurait pu marquer sur une contre-attaque juste avant la mi-temps, mais sa frappe était trop tendre. La combativité n’était pas non plus au rendez-vous, il n’a remporté que 2 duels sur 7 disputés. Alors qu’il est pourtant un provocateur né, il n’a tenté aucun dribble ce soir. Une performance individuelle à oublier. 

Duarte-Sanchez, cédez le passage 

C’était open bar pour les attaquants du Real Madrid ce soir dans la défense andalouse. Peu organisés en terme de placement, les deux centraux n’ont cessé de reculer tout le long du match laissant notamment Rodrygo armer et marquer sans difficulté juste avant la mi-temps. Ce soir, les deux remparts, dont le capitaine German Sanchez, ne se sont jamais montrés rassurants, au même titre que les latéraux que sont Foulquier et Quini, que l’on peut mettre dans le même sac. On sent que la saison est déjà terminée du côté de Grenade, 10e à deux journées de la fin. 

Rui Silva était déjà en vacances 

Le portier de Grenade ne s’est pas montré impérial ce soir contrairement à son homologue madrilène, loin de là. Sur 7 tirs cadrés essuyés ce soir, plus de la moitié (4) a terminé au fond de ses filets. Pas très rassurant. Peu inspiré sur le premier but de Modric sur lequel il a eu les mains glissantes, il s’est carrément raté sur le but de Benzema. En ayant voulu anticiper l’interception sur un long ballon de Casemiro, il s’est aventuré loin de sa cage. Son contrôle raté a terminé dans les pieds de Benzema qui n’avait plus qu’à régler la mire de loin pour marquer dans un but vide.