Rumeurs
Officiel

Euro 2024 : Didier Deschamps va « amener des modifications » pour France – Belgique

Deschamps-EDF-2024-avenir-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Didier Deschamps devrait bel et bien changer de schéma de jeu pour ce huitième de finale de l’Euro 2024 entre l’équipe de France et la Belgique.

L’heure est à la mobilisation générale au camp de base de l’équipe de France. À la veille de disputer un huitième de finale d’Euro contre la Belgique, les Bleus n’ont jamais semblé aussi peu confiants et adroit devant le but. Incapable de créer du jeu et de transformer ses occasion cette équipe de France n’a pas réussi à sortir première de son groupe dans une grande compétition pour la première fois depuis l’Euro 2012. Un triste constat pourtant logique au vu de la prestation d’Antoine Griezmann et ses coéquipiers face à l’Autriche, les Pays-Bas et la Pologne. Ce choc contre la Belgique, elle aussi en manque de confiance, pourrait donc être le dernier de cet Euro si les Bleus ne se ressaisissent pas avant lundi 18h. Pour cela, Didier Deschampspourrait changer drastiquement son schéma de jeu comme il l’a lui-même sous-entendu en conférence de presse.

« Je ne change pas pour changer »

« Je fais en sorte d'aligner une équipe qui me paraît avoir les meilleures dispositions pour mettre l'adversaire en difficulté en étant solide défensivement. Je ne change pas pour changer mais je peux amener des modifications. L'important, pour moi, ce sont les deux animations, offensive et défensive, dans l'occupation des zones, avec toujours l'objectif de placer l'ensemble des joueurs dans la meilleure situation. Ça peut arriver que pour un ou deux ce ne soit pas la position idéale mais je raisonne sur l'ensemble du groupe. Le groupe a toujours été concerné, attentif. J'ai un très grand groupe. Évidemment, il y a des joueurs déçus parce qu'ils n'ont pas joué une minute, mais encore heureux... Il y a désormais cette bascule et l'enjeu qui est là, amène à une exigence plus importante. À concrétiser sur le terrain. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré