Rumeurs
Officiel

Espagne-France (Euro 2024) : l’aveu d’impuissance de Didier Deschamps

Didier Deschamps réaction Espagne-France
Publié le par Clément Vales Icon Sport

L’équipe de France s’incline en demi-finale de l’Euro 2024 face à l’Espagne (2-1). Dans sa première réaction à chaud, le sélectionneur Didier Deschamps a reconnu la supériorité de la Roja, portée par son joyau Lamine Yamal.

La route s’arrête là pour les Bleus. Battue par l’Espagne ce mardi soir à Munich (2-1), l’équipe de France ne vivra pas sa quatrième finale d’un tournoi majeur en huit ans. Pourtant, tout avait bien démarré pour les Français, qui ont mis fin à une série de six matchs sans marquer dans le jeu, grâce à la réalisation de la tête de Randal Kolo Muani (9’). Avant que Lamine Yamal, à quatre jours de son 17ème anniversaire, ne vienne parachever un chef-d'œuvre d’une frappe enroulée poteau rentrant des 20 mètres (21’). Quelques minutes plus tard, Dani Olmo a profité d’un ballon mal dégagé par la défense française pour voir son tir dévié par Jules Koundé (25’) et mettre les Espagnols sur de bons rails.

Marqué par l’élimination, Didier Deschamps a livré sa première analyse peu après le coup de sifflet final.

La réaction à chaud de Didier Deschamps

« L'Espagne a prouvé ce soir que c’était une très bonne équipe », a réagi à chaud le sélectionneur au micro de TF1. « On a eu le bonheur d’ouvrir le score, mais elle nous a posé des difficultés car elle a été supérieure dans la maîtrise. Ce soir, elle a fait voir toutes ses qualités. La gestion sur les deux buts encaissés en quatre minutes ? On était un peu en retard, on avait peut-être un peu moins de jus de fraîcheur, ce qui a amené du déchet technique, notamment dans la construction du jeu. On n’a pas assez souvent orienté vers l’avant. »


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales