Rumeurs
Officiel

Dortmund-PSG : Maatsen prêt à tout pour stopper Mbappé

Ian-Maatsen-Dortmund-PSG
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Titularisé sur le flanc gauche de la défense du Borussia Dortmund ce soir pour affronter le PSG en demi-finale aller de la Ligue des Champions, Ian Maatsen a annoncé être prêt pour la tâche qui l’attend face à Kylian Mbappé.

Il y a des soirs comme ça où il vaut mieux se tenir prêt. Qui plus est lorsqu'en en demi-finale de Ligue des Champions figure dans la ligne d’attaque adverse le nom du co-meilleur buteur de la compétition. Avec 8 buts à son actif, Kylian Mbappé domine le classement des buteurs de la cuvée 2023-2024, aux côtés d’Harry Kane, buteur hier soir face au Real Madrid. Ian Maatsen, titularisé à nouveau par Edin Terzic dans le couloir gauche de la défense du BVB, s’attend à être sollicité. Dans les colonnes du Telegraph, le Néerlandais a anticipé son duel avec l’attaquant français.

Maatsen (Borussia Dortmund) prêt à tout pour arrêter Mbappé (PSG)

« Mbappé est vraiment très rapide. Si je dois sprinter avec lui, je devrai tout donner », a assuré le gaucher de 22 ans. « Si je dois mourir, alors je vais mourir en sprintant, mais en tout cas, nous ferons de notre mieux pour l’arrêter. Tout le monde connaît sa qualité. C’est un joueur de très haut niveau, de classe mondiale. Nous devrons l’arrêter. Je pense que c’est un excellent test pour moi d’affronter les meilleurs et j’ai hâte d’y être », a poursuivi Ian Maatsen, arrivé dans la Rhur en janvier dernier depuis Chelsea sous forme de prêt.

Dortmund veut s’offrir définitivement Maatsen

En l’espace de quatre mois, l’ancien des Blues a conquis tout le monde. Ses prestations réussies notamment en Coupe d'Europe - Maatsen a disputé l'intégralité des quatre matchs du Borussia Dortmund sur cette phase finale de la Ligue des champions (contre le PSV Eindhoven en huitième, et l'Atlético de Madrid en quart) - ont fini de convaincre ses dirigeants de l’acquérir définitivement pour les années à venir. D’après les derniers échos du journaliste Fabrizio Romano, le joueur dispose d’une clause libératoire à hauteur de 35 millions de livres, soit près de 40 millions d’euros.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales