Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Bruges-PSG (1-1) : les tops et flops

Herrera-Messi-1509
Publié le 15/09 par Maxence Venot Icon Sport

Au Jan Breydelstadion, le Paris Saint-Germain, emmené par son trio Messi-Neymar-Mbappé, a été accroché par le Club Bruges (1-1). Herrera et Vanaken sont les buteurs du soir. Retrouvez nos tops et flops de la rencontre.

Les tops

Herrera, le meilleur parisien

Auteur d’un doublé le week-end passé face à Clermont, Ander Herrera a confirmé son bon début de saison. En forme physiquement, le milieu du Paris Saint-Germain a semblé être partout sur la pelouse, tant offensivement que défensivement. L’Espagnol a touché 113 ballons, plus que tout autre joueur, a intercepté deux ballons et a même ouvert le score. Le quatrième but toutes compétitions confondues de la saison.

Le duo électrique Lang-De Ketelaere

Si elle ne connaissait pas forcément Noa Lang et Charles de Ketelaere, 22 et 20 ans, désormais l’Europe va surveiller ces jeunes de Bruges. A l’aise techniquement, les deux attaquants ont énormément combiné, ont multiplié les appels et ont provoqué avec des dribbles. Lang a frappé six fois quand de Ketelaere a distillé cinq passes clés. Des véritables poisons pour les défenseurs parisiens

N’soki, solide face à la MNM

Pour ses retrouvailles avec le Paris Saint-Germain, Stanley N’soki a répondu présent. Alignés aux côtés de Jack Hendry en défense centrale, le défenseur français n’a pas tremblé face au trio Messi-Neymar-Mbappé et a intercepté huit ballons, en a récupéré six, a dégagé trois fois et a bloqué un tir. Costaud.

Les flops

La nonchalance de Paredes

N’ayant joué que seize minutes avec le PSG, face à Reims, le milieu de terrain a montré des difficultés physiques (ou de la flemme ?). L’international argentin, aligné en sentinelle ce soir par Mauricio Pochettino, a fait les replis défensifs en trottinant. Il est d’ailleurs fautif sur le but de Bruges, lui qui n’a pas couvert la montée d’Achraf Hakimi sur le côté droit, laissant Eduard Sobol centrer pour Vanaken. L’entraîneur du PSG l’a d’ailleurs sorti à la mi-temps.

Icardi, inutile

Entré en jeu suite à une blessure de Kylian Mbappé (51’), l’attaquant argentin a manqué l’occasion de montrer à son coach qu’il pouvait, lui aussi, apporter offensivement. Peu mobile, Mauro Icardi a été hors-jeu à quatre reprises en quarante minutes, a raté la moitié de ses passes et n’a pas profité d’un bon centre de Nuno Mendes devant le but brugeois.