Ben Yedder : "C'est le bon timing pour franchir un cap"

Ben Yedder : "C'est le bon timing pour franchir un cap"

Trois ans après son transfert à Séville, Wissam Ben Yedder (28 ans) se pose des questions sur son avenir et envisage de s'en aller, comme il l'a lui-même confié au Parisien.

Convoqué en équipe de France pour les matches de juin, Wissam Ben Yedder se sent à un tournant de sa carrière. Au terme d'une saison très réussie à Séville sur le plan personnel, avec 30 buts inscrits toutes compétitions confondues, l'ancien Toulousain se verrait bien quitter Séville pour franchir un nouveau palier. C'est ce qu'il a confirmé au Parisien.

"Est-ce que c’est le bon moment pour moi de franchir un cap ? Oui c’est le bon timing comme on dit. Je le ressens également. Mais je ne peux pas manquer de respect au club. Quel que soit le choix final, je serai bien", a-t-il confié, répondant également à la rumeur l'envoyant au Barça : "Je ne suis pas plus préoccupé que ça par mon avenir. Je vais faire le point après l’équipe de France, mais ce sera aussi à Séville de décider."

Ben Yedder a une clause à 40 M€

Et sauf surprise, Séville ne négociera pas pour son international français et s'en remettra à sa clause libératoire de 40 millions d'euros. Un montant abordable pour certains gros clubs européens, mais a priori trop élevé pour une écurie comme l'OM. L'an dernier, France Football avait révélé que Jacques-Henri Eyraud était très fan du buteur français de Séville. Sans Ligue des champions et avec l'obligation de vendre avant de recruter, difficile d'imaginer l'OM avoir une chance dans ce dossier.

S'il quitte Séville cet été, Ben Yedder voudra en plus rejoindre un club plus huppé et l'OM n'est pas spécialement au-dessus de Séville sur l'échiquier européen. "Je rêve de jouer à haut niveau, dans les plus grands clubs du monde et d’être à côté de joueurs de classe internationale. Histoire de voir jusqu’où je peux aller en termes de niveau", confirme Ben Yedder. Son été sera intéressant à suivre.