Attaquée à son domicile, la femme d'Allan n'en peut plus de Naples

Attaquée à son domicile, la femme d'Allan n'en peut plus de Naples

Alors que son mari traverse une période difficile à Naples et se serait récemment embrouillé avec le vice-président du club, la compagne d'Allan a été attaquée à son domicile vendredi et veut quitter Naples.

La compagne d'Allan n'en peut plus. C'est ce qu'elle a écrit samedi dans un post Instagram, avant de désactiver son compte. Captée par plusieurs médias italiens, son message est sans équivoque : "Maintenant ça suffit ! Je crois que cette fois, c’est allé trop loin et je ne peux plus le supporter. D'abord mon mari a été attaqué, non pas pour ce qu'il fait sur le terrain, mais pour des accusations créées par ceux qui veulent déformer la vérité. Ensuite, je me fais insulter tous les jours sur les réseaux sociaux et même cette semaine pendant que je faisais des courses", a d'abord commencé Thais Marques.

Cette semaine, les joueurs du Napoli se sont révoltés contre leur président Aurelio De Laurentiis en mettant fin à la mise au vert qui leur avait été imposée et Allan faisait partie des joueurs qui se seraient rebellés. Selon La Gazzetta dello Sport, le Brésilien en serait même presque venu aux mains avec le fils de son président, qui est aussi le vice-président du club. Le quotidien italien expliquait que le Brésilien en voulait également toujours à ses dirigeants pour son transfert avorté au PSG l'hiver dernier. De quoi ajouter de l'huile sur un feu déjà bien vif.

"Ce n'est pas ça le football"

Au lendemain de cet article, la maison d'Allan a été visitée, comme l'a révélé sa femme dans son post Instagram : "Hier, j’ai eu énorme peur, des gens sont rentrés dans ma maison en plein jour alors que j'étais seule à la maison. Ils ont créé le chaos en mettant à sac les chambres de mes enfants, notre intimité a été violée. Mes enfants étaient terrifiées et pleuraient. Nous avions été bien accueillis à Naples jusqu’ici mais les gens ne doivent pas se servir de fausses informations pour justifier le fait de menacer une famille et des enfants. Ce n'est pas ça le football."

Une sortie susceptible de provoquer le départ d'Allan au mercato d'hiver ? Si oui, le PSG sera-t-il intéressé ? Affaire à suivre... Hier, le Brésilien n'était en tout cas pas convoqué pour le match Naples-Genoa qui s'est soldé par un décevant nul 0-0 pour les Napolitains, actuellement 7e de Serie A après 12 journées.