Rumeurs
Officiel

ASSE : Olivier Dall'oglio très élogieux envers ses joueurs

oliver-dall-oglio-très-élogieux-envers-ses-joueurs
Publié le par Quentin Verchère Icon Sport

Ils sont à 90 minutes d'un retour en Ligue 1, tant attendu par le peuple vert. Auteur d'un match maîtrisé lors du playoff 2 face à Rodez, ils ont confirmé lors du barrage aller pour la dix-huitième place de Ligue 1 face à Metz ce jeudi. Les Verts se donnent à 100% pour remonter dans l'élite, ce qui n'a pas échappé à leur entraineur. 

Les Stéphanois avaient pourtant pris un énorme coup sur la tête. Longtemps au coude à coude avec Angers, pour la place de dauphin, synonyme de qualification directe en division supérieure, les Verts avaient craqué en fin de championnat. Ils le savaient, le chemin allait être long pour atteindre leur objectif. Mais ils se sont remobilisés, le staff a joué un rôle majeur, et ça a payé. Ils ont effacé Rodez, dans un premier temps lors du playoff 2, et se sont offerts un barrage aller-retour face au seizième de Ligue 1 le FC Metz. Et une nouvelle fois, les Verts se sont imposés, et il y en a un qui n'a pas manqué l'occasion pour féliciter ses joueurs, Olivier Dall'Oglio coach de l'ASSE.

 

Les Verts ont un pied en Ligue 1 

 

Vainqueurs chez eux, ce jeudi, pour le match aller sur le score de 2-1, les Ligériens ont répondu présents. Devant un stade à guichet fermé pour la septième fois consécutive, l'ASSE n'avait pas le droit à l'erreur et devait s'imposer afin d'avoir un léger avantage avant dimanche, date du match retour. Solide dans les duels, et efficace lorsqu'il le faut, Saint-Étienne a tout mis en oeuvre et aborde ce match retour à Saint-Symphorien avec 1 but d'avance. Olivier Dall'Oglio avait souligné après la rencontre, sur le plateau de beIN Sports, la performance de ses joueurs : "C'est une très bonne chose ce résultat, et avec la manière. On peut regretter ce but pris encore sur corner, je pense que c'est dommage. Je suis content de ce qu'ont produit les joueurs, avec du jeu, de la discipline et de l'intensité, c'est ce qu'on avait demandé. Ça sera très dur à Metz, c'est la mi-temps, mais on a un but d'avance".

 

Mais l'ancien coach du MHSC ne s'arrête pas là. Interrogé sur la capacité qu'a eu son équipe, à rebondir, il répond : "On a beaucoup travaillé sur la récupération et le mental. Il faut mettre du positif, on était un peu dans une épreuve où on n'était pas très bien. C'est ce que j'ai dit aux joueurs, je pense que les obstacles sur les derniers matchs nous ont aidé à être plus fort, car c'est dans la difficulté qu'on s'est transcendé. J'ai senti contre Rodez (en play-off) quelque chose de différent".

 

Bis repetita, ce samedi, en conférence de presse d'avant-match, où le coach des Verts, s'est présenté avant même que l'entrainement soit effectué. Et là encore, les troupes de l'ASSE sont mis en avant : "Je sens un groupe déterminé. Il est passé par toutes les couleurs. Je le sens maintenant blindé face à l’adversité. Les joueurs iront au bout d'eux-mêmes, je n’ai aucun doute là-dessus". 


Grand fan de Saint-Étienne, je vibre encore à chaque fois que j'évoque le titre de 2013 en Coupe de la Ligue. Rappelez-vous... Finale ASSE-RENNES, on joue la dix-huitième minute. Pierre-Emerick Aubameyang, reçoit le ballon côté gauche, centre de l'extérieur du pied, et trouve Brandao qui met le ballon au fond des filets du gauche. 1-0 pour les Verts, le score en reste ainsi. Suffisant, pour que je m'en souvienne comme si c'était hier.

Photo de Quentin Verchère