Après la retraite de Lloris, quelle hiérarchie au poste de gardien ?

maignan-france-autriche-zoom
Publié le par Marius Cassoly Icon Sport

Alors qu'Hugo Lloris a annoncé sa retraite internationale, Mike Maignan s'avance en successeur naturel pour s'emparer du poste de gardien de but numéro un en équipe de France. Dans le reste de la hiérarchie, cela pourrait également bouger.

À 36 ans, Hugo Lloris a annoncé lundi soir qu'il mettait un terme à sa carrière internationale et un nouveau chantier s'ouvre ainsi pour Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, et Franck Raviot, l'entraîneur des gardiens. Quelle nouvelle hiérarchie après le départ du recordman de sélections (145) sous le maillot tricolore ?

"Si je prends une telle décision aujourd'hui, ce n'est pas pour revenir dessus. C'est le moment pour les autres de prendre leur chance, et on sait que Mike Maignan est destiné à prendre la suite. Je ne lui souhaite que du bien, à lui et aux autres gardiens qui vont apparaître. Désormais, si l'un ou l'autre manque, je ne serai plus concerné, l'équipe de France sera passée à autre chose, et moi aussi", a notamment lâché Hugo Lloris dans sa longue interview à L'Équipe.

Maignan successeur naturel, Mandanda pour assurer l'intérim ?

Auteur de cinq sélections en équipe de France A, Mike Maignan, 25e du Ballon d'Or 2022, apparaît effectivement comme le candidat naturel au poste de numéro un pour les prochaines années. Mais le gardien de but tricolore de 27 ans, forfait pour le dernier Mondial, est toujours blessé et ne sait pas encore quand il reprendra la compétition avec l'AC Milan. 

S'il n'est pas rétabli d'ici-là, l'expérimenté Steve Mandanda (37 ans, 35 sélections), titulaire à Rennes, pourrait endosser le rôle de numéro un par intérim lors du rassemblement de mars, qui marquera le début des éliminatoires pour l'Euro 2024, en attendant de savoir quelle suite l'ancien de l'OM choisira de donner à sa carrière internationale.

De nouveaux noms pour intégrer la hiérarchie ?

Derrière donc Mike Maignan, nouveau numéro un en puissance, et alors que Steve Mandanda est déjà âgé et qu'Alphonse Areola (29 ans, 5 sélections), habitué à occuper le rôle de numéro trois, n'est pas titulaire à West Ham, la hiérarchie pourrait connaître un coup de neuf.

"Il y a Mike Maignan, et d'autres qui méritent : Alphonse Areola est là, Steve Mandanda aussi, et d'autres, Alban Lafont, Illan Meslier, et plus tard, Lucas Chevalier, peut-être. Je suivrai ça de près et avec passion, parce que j'aime le poste, et parce que je veux que l'équipe de France reste au plus haut dans la hiérarchie mondiale, ce qui passe par des gardiens performants", a également indiqué Hugo Lloris lors de son entretien au quotidien sportif.

En effet, Alban Lafont (23 ans, 14 sélections avec les Espoirs), Illan Meslier (22 ans, 11 sélections avec les Espoirs) ou encore Lucas Chevalier (21 ans, 1 sélection avec les Espoirs) peuvent également avoir leur chance à court, moyen ou long terme selon la progression de chacun. Rayonnant avec le RC Lens (2e de Ligue 1) cette saison, Brice Samba (28 ans) est aussi un candidat à un rôle de numéro deux ou numéro trois.