Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Zidane : "Je ne vais pas démissionner"

zidane-regard-vener
Publié à 02/12 par Fabien Borne Icon Sport

Sous le feu des critiques après la nouvelle défaite de son Real Madrid face au Shakhtar Donetsk, Zinedine Zidane a balayé toute envie de démissionner et a réaffirmé sa conviction de pouvoir redresser le barre.

Le Real Madrid a concédé mardi à Kiev sa cinquième défaite de la saison, en seize matches disputés. Une défaite 2-0 face au Shakhtar qui fait tâche, mais qui ne condamne pas la Maison Blanche, qui sera qualifiée pour le prochain tour de la Ligue des champions si elle bat la semaine prochaine le Borussia Mönchengladbach à domicile. Un nul pourrait même lui suffire si l'Inter Milan gagne chez elle face au Shakhtar.

Pochettino ou Raul pour remplacer Zidane ?

Malgré tout, cette nouvelle défaite fragilise encore un peu plus Zinedine Zidane, vivement critiqué par la presse espagnole ces derniers mois. Les journaux s'en donnent à coeur joie ce matin et évoquent déjà sa succession. Mauricio Pochettino est ainsi présenté comme le plan A du Real en cas de licenciement de Zizou, avec Raul Gonzalez en plan B. Mais Florentino Pérez va-t-il vraiment virer Zidane, à qui il a toujours maintenu sa confiance jusque-là, même quand le bateau tanguait ?

Le Real se déplace à Séville ce week-end, puis va recevoir Mönchengladbach et ensuite l'Atlético. Peu probable que Zidane soit débarqué avant cette série de matches. S'il venait en revanche à se faire éliminer de la C1 et a perdre encore des points en Liga lors de ces gros rendez-vous, rien n'est impossible. Interrogé sur sa situation hier soir après la défaite de son équipe, Zidane s'est montré en tout cas clair, il ne va pas jeter l'éponge.

"Je vais tout donner, comme toujours"

"Je ne vais pas démissionner, pas du tout, a ainsi assuré ZZ. Ce soir, nous avons été très bien en première période, nous méritions de marquer le premier but, qui aurait pu changer beaucoup de choses. Leurs buts nous ont ensuite fait très mal, parce qu'on jouait bien, on faisait un bon pressing, on a eu deux ou trois occasions, avec un poteau, mais ce n'est pas rentré et après ça s'est compliqué."

Et Zidane de rappeler aussi qu'il en avait vu d'autres : "Nous avons déjà eu des moments compliqués et nous en aurons toujours. C'est vrai qu'on est sur une mauvaise série en terme de résultats, c'est la réalité. Mais il faut continuer. On savait que c'était une finale aujourd'hui. Nous l'avions bien préparée, nous avons fait une grande première mi-temps, mais nous n'avons pas réussi à marquer. On sait qu'il reste un match et qu'il faudra gagner pour passer ce tour."

Zidane a enfin assuré qu'il se sentait en mesure de renverser la situation, une fois de plus : "Bien sûr, je suis costaud et je vais tout donner, comme toujours. Et les joueurs aussi. L'autre jour en Liga (face à Alavés), on ne méritait pas de gagner car on a mal joué, mais ce soir on a bien joué et on méritait de gagner. Mais c'est le football, il faut relever la tête, récupérer et penser au prochain match."