Thomas Lemar à l'OL ? "Il ne faut pas rêver" répond Aulas

Thomas Lemar à l'OL ? "Il ne faut pas rêver" répond Aulas

Alors que L'Equipe annonce que l'OL n'a toujours pas abandonné l'idée de recruter Thomas Lemar, Jean-Michel Aulas a lui mis fin à cette piste hier soir au micro de Canal + Sport. 

En période de mercato, il ne faut pas croire tout ce que dit Jean-Michel Aulas. Ce dernier l'a déjà reconnu à plusieurs reprises, il ment volontairement durant cette période pour évidemment servir les intérêts de son club. Alors que la piste Thomas Lemar a été révélée par Le Parisien et confirmée par L'Equipe, qui précisait bien qu'elle était très compliquée financièrement, RMC assurait hier que l'entourage du joueur avait fait savoir à l'OL qu'un départ de l'Atlético Madrid n'était pas prévu cet hiver.

Dans son édition du jour, L'Equipe explique toutefois que l'OL compte insister dans ce dossier. Le quotidien laisse aussi entendre que la position de Lemar n'est pas forcément autant figée que celle de son entourage, représenté visiblement par son père, puisque selon L'Equipe, c'est ce dernier qui aurait fait savoir à Lyon que son fils comptait rester à l'Atlético pour s'y imposer.

L'Atlético réclame 72 M€ pour Lemar

Si L'Equipe entretient un petit espoir, il précise aussi que la position de l'Atlético s'est durcie ces dernières heures après de nouveaux échanges avec l'OL hier matin. Après s'être dit ouvert à l'idée de prêter avec obligation d'achat son joueur, le club espagnol aurait fait savoir à l'OL qu'il n'envisageait finalement qu'un transfert de 72 millions d'euros, soit le montant investi sur Lemar en 2018.

Dans ces conditions, on voit mal comment l'OL pourrait avoir une chance de boucler le dossier, même si rien n'est jamais figé en période de mercato. Au micro de Canal + Sport, Jean-Michel Aulas a lui pris soin de déclarer hier soir qu'il fallait oublier cette piste : "Je pense qu'il ne faut pas rêver. Le joueur que vous avez évoqué a malheureusement dit qu'il ne quitterait pas l'Atlético Madrid".

"On sait simplement qu'il faut qu'on se renforcer"

Jean-Michel Aulas a aussi laissé entendre que les jeunes lyonnais pourraient profiter de la situation, tout en confirmant que l'OL allait chercher à recruter : "Nos meilleurs joueurs ce soir venaient du centre de formation. C'est une tradition de l'Olympique Lyonnais. Et puis il y a d'autres pistes. On va faire le maximum et donner les moyens, qui sont les nôtres et qui ne sont pas disproportionnés, pour permettre à Juninho de recruter. C'est Flo Maurice qui a la charge de superviser, il voit d'ailleurs un certain nombre de joueurs ce soir à l'étranger." Et Aulas de conclure sur le mercato : "On sait simplement qu'il faut qu'on se renforcer car on a le bonheur d'être qualifié dans toutes les compétitions."

Si la piste Lemar semble très compliquée, pour ne pas dire à oublier, celle menant à Steven Nzonzi semble plus abordable et selon L'Equipe, elle est d'ailleurs assez concrète. Lucas Digne (Everton) et Kevin Gameiro (Valence) sont aussi annoncés dans le viseur lyonnais. Concernant Gameiro, L'Equipe assure que l'OL a bien décidé de passer à l'action. En Espagne, le quotidien valencian Superdeporte assure lui que le buteur français veut rester à Valence. Pour le quotidien français, Gameiro n'est pas insensible à l'intérêt lyonnais, mais l'affaire s'annonce compliquée économiquement, là aussi.