Rumeurs
Officiel

TFC : le propriétaire Redbird au coeur d’une polémique en Angleterre

logo tfc
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Le propriétaire américain du TFC, Redbird Capital Partners et la société d’investissement émirati IMI (International Media Investments) se sont alliés pour conclure le rachat du journal inflent The Daily Telegraph. Outre-Manche, le deal provoque un tollé.

Selon le Financial Times, le gouvernement britannique a l'intention de bloquer un arrangement financier entre la famille Barclay, propriétaire du journal The Daily Telegraph, et le fonds américano-émirati Redbird IMI. En juin dernier, la banque Lloyds Banking Group avait pris le contrôle du Telegraph et du Spectator, appartenant jusque-là à ladite famille endettée, et chargé Goldman Sachs (banque d'investissement) d'organiser une vente en octobre. Mais dans l'optique de conserver ses médias, les Barclay ont imaginé un montage financier qui déplaît en Angleterre.

Controverse autour du rachat de la dette des Barclay par Redbird IMI

Redbird IMI, une coentreprise formée par le fonds américain Redbird Capital Partners, le propriétaire du Toulouse Football Club et de l’AC Milan, et le fonds d'investissement dans les médias d'Abu Dhabi (IMI), reprendrait ainsi la dette de 1,16 milliard d'euros des Barclay. Cependant, le gouvernement britannique s'oppose à cette opération, car elle donnerait à l'IMI un contrôle à hauteur de 75% du The Daily Telegraph, dépassant la limite de 30% d'investissement moyen-oriental fixée par le Premier ministre britannique.

Certains députés du parti conservateur craignent une perte de la liberté d’expression et des risques de censure de la part d'États étrangers et ont donc appelé à une enquête en arguant la "sécurité nationale". Celle-ci, ordonnée par la ministre de la Culture, Lucy Frazer, entraînera des investigations du régulateur des médias (Ofcom) et de l'Autorité de la concurrence et des marchés (CMA). Les rapports de ces enquêtes sont attendus pour le 26 janvier, et en attendant, le deal est suspendu.

Redbird refait parler de lui

Il y a un mois, Redbird faisait parler de lui en France et plus particulièrement en Haute-Garonne après que l'agence de presse américaine spécialisée dans l’économie et la finance, Bloomberg, a prêté des intentions de vente du TFC de la part de son propriétaire américain.

Gerry Cardinal, le boss de Redbird, assistait pour la première fois à une rencontre de Toulouse, à l’occasion de la réception de l’Union Saint-Gilloise en Europa League cette semaine. Membre du Conseil d'Administration des Violets entre 2020 et cet été, il avait dû démissionner pour convaincre l'UEFA qu'il n'existait aucun lien direct entre Toulouse et Milan pour que les deux équipes puissent jouer l'Europe cette saison.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales