Salaire, bonus, clause : les détails économiques du transfert d'Icardi au PSG

Salaire, bonus, clause : les détails économiques du transfert d'Icardi au PSG

Le transfert définitif de Mauro Icardi au PSG a été officialisé ce dimanche et de nombreux détails économiques de l'opération (salaire, bonus, clause) ont fuité dans la presse. On fait le point.

Le transfert définitif de Mauro Icardi au PSG a été officialisé ce dimanche par le club parisien et l'Inter Milan, qui n'ont dévoilé aucun détail économique. Les médias italiens et français s'en sont chargés et l'Argentin aurait ainsi coûté 50 millions d'euros au PSG, hors bonus.

Les bonus

Selon La Gazzetta dello Sport, l'Inter a négocié 8 millions d'euros de bonus avec Leonardo, en plus de la part fixe de 50 millions. Des bonus liés aux performances du joueur et aux résultats du PSG selon le quotidien italien. Selon Sky Italia et son célèbre journaliste Gianluca Di Marzio, c'est plutôt 7 millions de bonus, avec 4 quasiment garantis et 3 plus compliqués à atteindre (Di Marzio parle désormais de 8 de bonus). En France, RMC et le JDD parlent de 50 millions, plus 5 de bonus.

Le salaire

Le contrat de Mauro Icardi au PSG avait été négocié dès septembre dernier avec le PSG au moment de son prêt avec option d'achat. Un contrat qui va s'étendre jusqu'en 2024 et qui devrait rapporter 10 millions d'euros net par saison à l'Argentin selon La Gazzetta dello Sport, entre son salaire fixe (8 M€) et les primes. Une jolie progression pour Icardi, qui touchait 4,5 M€ net par saison à l'Inter.

Selon L'Equipe, Wanda Icardi a réussi à obtenir une petite augmentation pour son mari, qui devrait finalement toucher 12 M€ brut par saison, au lieu de 10 M€ brut.

La clause anti-Italie

Selon La Gazzetta dello Sport et Goal Italia, l'Inter Milan a réussi à insérer une clause anti-Italie dans le deal avec le PSG. Son principe ? Si Icardi est transféré par le PSG à un club italien durant la durée de son contrat parisien, l'Inter Milan recevra automatiquement 15 millions d'euros supplémentaires. 

Un deal gagnant pour tout le monde

A l'heure du bilan, tout le monde semble gagnant dans cette histoire. Le PSG récupère un buteur de 27 ans régulier et a négocié une jolie ristourne par rapport à l'option d'achat qui avait été fixée à 70 millions d'euros l'an dernier.

L'Inter Milan se sépare de son côté d'un joueur qui n'entrait plus dans son projet sportif et qui était quasiment déjà amorti comptablement (il avait été acheté en 2013 contre 13 millions). Icardi va lui doubler son salaire et être débarrassé de la concurrence d'Edinson Cavani, en fin de contrat en juin et pas parti pour être prolongé.