Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Renato Sanches sacrifié par le LOSC au mercato d'hiver ?

renato-sanches-buste-losc
Publié le 16/12 par Fabien Borne Icon Sport

Leader de Ligue 1 depuis dimanche dernier, le LOSC vit une grosse crise en coulisse. Son principal bailleur met la pression sur Gérard Lopez et réclame des comptes, ce qui pourrait déboucher sur de grosses ventes au mercato d'hiver et/ou un changement de direction.

Les supporters lillois n'auront pas pu savourer longtemps leur première place en championnat et leur qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Si tout va bien sur le rectangle vert, la coulisse est beaucoup plus agitée. Mardi après-midi, L'Equipe a révélé qu'un rendez-vous capital devait se tenir mardi soir entre le fonds Elliott, principal bailleur du LOSC à hauteur de 130 millions d'euros, et le propriétaire du club Gérard Lopez.

Une rendez-vous pour évoquer le contexte sanitaire et économique, mais aussi l'endettement du club nordiste ainsi qu'un possible changement de gouvernance. Selon L'Equipe, cette réunion devrait entraîner un bouleversement au sein du club avec deux issues possibles : soit Elliott s'en va et laisse sa place à d'autres investisseurs apportés par Gérard Lopez, soit Elliott sort Lopez du jeu et introduit un repreneur. Dans ce deuxième cas, Olivier Létang (ex président de Rennes) pourrait remplacer Gérard Lopez à la présidence avec un fonds anglo-luxembourgeois derrière lui.

Une offre de 70 M€ refusée l'été dernier pour Renato Sanches ?

Selon La Voix du Nord, si Gérard Lopez venait à garder la main en trouvant de nouveaux investisseurs, il est fort probable qu'il se serve du prochain mercato d'hiver pour renflouer les caisses du club. Le quotidien explique ainsi qu'une vente de Renato Sanches en janvier "n'est plus exclue" par le LOSC, le milieu portugais représentant l'une des plus grosses valeurs marchandes de l'effectif lillois.

La VdN assure d'ailleurs que Lille avait refusé l'été dernier une offre de 70 millions d'euros de la part d'un club anglais pour son international portugais. Difficile toutefois d'imaginer qu'une telle offre se représente en janvier au vu du contexte économique et sachant que tout le monde est au courant des difficultés lilloises. Si Elliott n'est pas convaincu par Lopez et introduit un repreneur, il restera aussi à voir quelle sera la stratégie de ce repreneur concernant Renato Sanches et le mercato de janvier.