Rafael Leão condamné à payer 16,5 M€ au Sporting CP

Rafael Leão condamné à payer 16,5 M€ au Sporting CP

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu son verdict dans le litige opposant Rafael Leão et son ancien club du Sporting CP. L'attaquant de l'AC Milan a été condamné à verser 16,5 M€ au club portugais.

Quelques semaines après que des supporters aient envahi le centre d'entraînement et agressé plusieurs joueurs du Sporting CP, Rafael Leão résiliait unilatéralement son contrat avec le club portugais, à l'instar de plusieurs coéquipiers comme Rui Patricio et Gelson Martins. C'était en 2018 et l'attaquant portugais, alors grande promesse du club lisboète, rejoignait dans la foulée Lille gratuitement avant d'être transféré un an plus tard à l'AC Milan contre 35 M€.

S'estimant lesé, le Sporting CP a porté plainte et réclamait 45 M€, soit la somme de la clause libératoire de Leão avant son départ. Dans un communiqué transmis au marché boursier (cf ci-dessous), le Sporting a fait savoir que le Tribunal Arbitral du Sport venait de rendre son verdict : l'attaquant portugais est ainsi condamné à verser 16,5 millions d'euros à son ancien club, qui a lui été condamné à verser 40 000 euros à son ancien joueur pour "harcèlement moral".

Le LOSC pas inquiété

S'il gagne bien sa vie, on se demande bien comment Leão va pouvoir payer une telle somme. Ce ne sera pas au LOSC de le faire et encore moins à l'AC Milan. C'est en effet bien le joueur qui a été condamné par le TAS et non Lille, que la FIFA avait déjà blanchi le mois dernier dans cette histoire, estimant que le club français avait le droit de récupérer gratuitement un joueur libre.

Selon la presse portugaise, Rafael Leão va faire appel. Concernant Rui Patricio et Gelson Martins, le Sporting CP avait réussi à trouver un accord à l'amiable avec Wolverhampton et l'Atlético Madrid et avait récupéré 18 millions d'euros pour le gardien et 22,5 M€ pour l'attaquant. Le club portugais avait aussi tenté une conciliation avec le LOSC, sans succès.