Rumeurs
Officiel

PSG : Galtier vole au secours de Messi et trouve les sifflets "très durs"

messi dos psg-ol
Publié le par Fabien Borne Icon Sport

Sifflé avant et pendant PSG-OL par une partie du Parc des Princes, puis critiqué pour sa performance décevante, Leo Messi a reçu le soutien de son entraîneur Christophe Galtier après le match.

Christophe Galtier continue de défendre ses cadres, même quand ils passent à côté de leur match, comme ce fut le cas de Leo Messi dimanche soir au Parc des Princes (les notes de PSG-OL ici). Sifflé à l'annonce des équipes par une partie du Parc, l'Argentin l'a été aussi durant la rencontre sur quelques situations. Après la défaite 1-0 du PSG, Christophe Galtier a été interrogé sur ces sifflets ainsi que sur la performance de son numéro 30 argentin.

"Autour de Leo, il faut un dépassement de fonction des joueurs"

"Les sifflets pour Messi ? Je les trouve durs. On attend que Leo et Kylian (Mbappé) débloquent les situations. Leo est notre animateur, il tente beaucoup donc il y a automatiquement beaucoup de déchets. Mais autour de Leo, il faut un dépassement de fonction des joueurs. On ne peut pas tout attendre de Leo ou de Kylian. Leo a tenté et a réussi certaines choses, certains décalages, certaines situations. Mais il a aussi raté, quand il y avait beaucoup de densité, quelques relations techniques avec ses partenaires", a lâché l'entraîneur parisien.

Galtier a ensuite voulu défendre le bilan de son septuple Ballon d'or : "Je trouve, et là c'est très personnel, que les sifflets sont très durs parce que Leo est un joueur qui donne beaucoup, beaucoup. Il a beaucoup donné sur la première partie de saison. Il a été aussi passeur et buteur en 2023. C'est aussi aux autres, à ses partenaires, d'avoir un peu plus de dépassement de fonction pour amener beaucoup plus de danger dans la surface adverse."


Fondateur du site Daily Mercato en 2015 avec mon frère. Passionné de football depuis enfant et passé par plusieurs grands médias en ligne avant de lancer mon propre site dédié à l'actualité du foot et du mercato.

Photo de Fabien Borne