Rumeurs
Officiel

PSG - Dortmund : Les compositions officielles

PSG-Dortmund-Compos
Publié le par Nicolas Depres Icon Sport

C’est sûrement l’un des matchs les plus importants de l’histoire du Paris Saint-Germain. Défait lors du match aller en Allemagne, le PSG reçoit le Borussia Dortmund en demi-finale retour de la Ligue des champions. Découvrez les compositions officielles de la rencontre.

 

 

 

C’est l’un des matchs les plus attendus de l’année. Battus à Dortmund au match aller, les Parisiens sont dos au mur et sont dans l’obligation de sortir une grosse performance pour se qualifier pour la deuxième finale de Ligue des champions de leur histoire.

Luis Enrique devra faire sans Lucas Hernández. Le défenseur français s’est gravement blessé aux ligaments croisés lors du match aller. Sa saison est terminée et il manquera également l’Euro 2024 avec l'équipe de France. Pour pallier à cette absence de taille, le technicien espagnol devrait aligner le jeune Lucas Beraldo aux côtés de Marquinhos. La semaine dernière, c’était d’ailleurs le jeune défenseur brésilien qui avait remplacé Hernandez après sa blessure. 

Du côté du Borussia Dortmund, Edin Terzić pourra s’appuyer sur un groupe quasiment au complet pour le déplacement au Parc des Princes. La seule absence notable est celle de Ramy Bensebaini. L’ancien joueur de Rennes s’est gravement blessé aux ligaments en mars dernier et est forfait pour le reste de la saison. 

PSG - Dortmund : Les compositions officielles 

Le 11 de départ du Paris Saint-Germain :

Le 11 de départ du Borussia Dortmund : 

 


Passionné depuis mon enfance par le sport, j'ai été bercé par les exploits de Juninho. Grand fan de l'Olympique Lyonnais et de Peter Sagan, je vis au rythme des événements sportifs. Diplômé d'une licence de science politique, je suis revenu à ma première passion en prenant la tête de la rédaction de We Sport en juillet 2022, puis plus récemment celle de DailyMercato. Dernièrement, j'ai décidé de quitter la grisaille du Pas-de-Calais pour le soleil de l'Andalousie.

Photo de Nicolas Depres